AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM
bonne continuation à tous!

Partagez | 
 

 Journée mondaine //Pv Megan F.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Gérard Butler


ღ Glamour? :
260 / 500260 / 500
☆ Messages : 768
ღ Popularité : 7022
☆ Localisation : Somewhere
☆ Humeur : Happy


Destination: My life
About me & my knowledge:

MessageSujet: Journée mondaine //Pv Megan F.   Jeu 10 Déc - 21:34

Pourquoi aller magasiner? C'était une drôle de question, mais Gérard se la posait très souvent. Par contre, cela faisait partit quotidienne de sa vie, comme tout le monde. Il n'était pas fan des grandes journées dans les magasins, mais il devait tout de même s'y rendre une fois par mois, question de faire une épicerie et s'équiper dans tout, de nouveau. Il n'était pas le genre à aimer passer beaucoup de temps dans les boutiques de vêtements, mais il devait quand même y faire un tour. L'acteur n'avait jamais eut envie d'être la risée des critiques, question vestimentaire. Il avait vu trop de commentaires négatifs sur les habillements de certains dans les magasines pour ne pas vouloir y figurer. Après avoir fait un petit tour rapide des lieux, il se dirigea vers les tables au centre de l'endroit. Alors qu'il marchait justement s'y rendre, un flash l'aveugla l'espace d'un moment, ce qui le fit sursauter. Se retournant, il aperçut un jeune homme partir, appareil photo à la main.

*Bon..., je vais devoir passer mes semaines à regarder dans les magasines pour être certain que la photo n'est pas pour parler contre moi.*

Bien entendu, il avait un agent qui s'occupe de démentir les rumeurs et autres absurdités, comme les autres célébrités, mais il préférait toujours le faire lui-même. C'était sa vie après tout, c'était important, non? Surtout qu'il n'aimait réellement pas être le centre des ragots hollywoodiens. Il aimait bien être le centre d'attention par contre, mais jamais de cette manière. Épuisé, il s'affala littéralement sur une table, s'assoyant par la même occasion sur une chaise placée devant celle-ci, ne regardant plus autour de lui.

*Après le magasinage, la masseuse, obligatoire!*

Bon d'accord, il rêvait en couleur, car il savait très bien qu'il allait tout simplement retourner chez lui, mais il pouvait au moins y penser pendant quelques secondes non? Après tout, ça ne coûtait rien d'espérer.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ☆
«I know when you feaking it
BA BBYEEE »



Dernière édition par Gérard Butler le Mar 5 Jan - 4:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Megan Fox


ღ Glamour? :
200 / 500200 / 500
☆ Messages : 177
ღ Popularité : 6550
☆ Humeur : toi, tu vas comment?


Destination: My life
About me & my knowledge:

MessageSujet: Re: Journée mondaine //Pv Megan F.   Mar 29 Déc - 19:10

    Après avoir désirée et achetée un brillant à lèvre de couleur sensationnelle, Megan avait terminé ses achats. Elle avait commencé à faire ses emplettes de très bonne heure le matin, soit vers huit heure, même si tout le monde pouvait savoir que les magasins n'ouvraient pas à cette heure. La demoiselle adorait prendre son temps pour aller prendre un café, tout en lisant une revue par-ci, par-là, essayant de savoir si son nom ressortait parmi les autres. Habituellement, elle n'avait rien à lire, puisque son nom n'apparaissait nul part. Pour faire comme les autres matin, Megan n'avait absolument rien trouvé. Elle avait bien cherché parmi toutes les revues, toutes les images, les crédits vers la fin de la revue mais n'avait rien trouvé. Que devait-elle faire pour que quelqu'un parle enfin d'elle? Que cette personne commence à parler d'elle en bien ou en mal, ceci ne lui dérangeait pas tellement. Elle voulait voir son nom dans les premières pages et montrer le tout à ses amis...ok son fan club n'était pas tellement énorme depuis son enfance. Même si elle pouvait toujours compter sur une très bonne amie, les autres n'étaient pas au rendez-vous. Elle avait toujours eut de la difficulté à se faire de bonnes amies pour une seule raison: les copains de ses dernières. Megan aimait bien user de son charme et faire comprendre aux hommes qui l'entouraient qu'elle était célibataire et elle le faisait même lorsque ce n'était pas le cas. Pourquoi se priver de la sorte? La vie était beaucoup trop courte pour commencer à s'en prendre à une pauvre petite fille en manque d'amour!

    Regardant dans ses paquets, Megan remarqua qu'il lui manquait certaines petites choses qu'elle avait pris soin de noter sur un bout de papier. La demoiselle essayait sans cesse de limiter ses dépenses mais ce n'était que des paroles et non des gestes. Même si elle avait essayé des millions de fois, présentement elle ne le pouvait pas. Elle avait noté, toujours sur son morceau de papier, quelques vêtements de soirée au cas où elle devait sortir en vitesse avec un homme qui lui plaisait, mais qu'elle devait essayer de rester décente. Elle avait bien essayé avec son dernier petit copain mais celui-ci avait décidé de mettre un terme à leur relation lorsque Megan lui avait appris qu'elle voyait quelqu'un d'autre en même temps mais qu'elle n'avait pas envie de mettre un terme à leur relation. Le pauvre homme avait décidé de laisser la jeune femme seule, espérant que de cette manière elle puisse apprendre de ses erreurs. Au lieu de tout cela, Megan avait décidé de parler à son autre amoureux, lui révélant la triste vérité. Elle lui avait murmuré la même chose qu'elle avait dite à l'autre homme, espérant que lui, au moins, pouvait comprendre ce qu'elle vivait. Elle ne voulait pas le voir partir, elle l'aimait bien...mais pas assez pour continuer sa vie uniquement avec lui. Elle avait besoin d'aventures, de journées passées en bonne compagnie et savoir qu'ensuite, malgré toutes ces folies, elle puisse revenir tranquillement à la maison, sans problème et courir dans les bras d'un autre homme ensuite. Megan croyait que la vie était aussi simple que ça! Elle ne vivait que pour faire plaisir aux hommes autour d'elle et pour faire des emplettes. Si jamais elle n'était pas là, que deviendrait le monde autour? Personne ne pouvait le dire mais Megan pouvait le prédire. Le monde ne serait pas pareil, moins puissant et moins ''funny'' que bien des jours. Voir le regard briller de bien des hommes amusait Megan mais lorsque ceux-ci ne souriaient plus autant qu'avant, elle savait ce qui lui restait à faire...mettre un terme à toutes ses folies et dire la vérité à l'homme de sa vie, ou plutôt aux deux hommes de sa vie pendant ce court laps de temps.

    Une jupe rouge très, excessivement, courte et un bustier noir ou une robe descendant à la cuisse, ouverte sur le côté gauche et ayant un décolté assez plongeant pour mettre tous les hommes K-O dès un regard? Le choix était assez compliqué à faire. Megan détestait devoir choisir entre deux choses. Les hommes la première, les vêtements ensuite. Décider entre deux choses étaient quelque chose d'atroce et plus encore si elle devait faire un choix éclairé. Elle devait trouvé une tenue jolie pour un nouveau rendez-vous, si elle avait un nouveau rendez-vous bien sûr. Rien de bien évident à trouver, lorsque l'on est seule. Si Megan aurait fait ses courses avec une amie, celle-ci lui aurait certainement dit que ce qu'elle avait choisi n'était pas vraiment une bonne idée, mais puisqu'elle était seule, elle allait en profiter. Elle allait suivre ses idées et croire ce qu'elle voulait! Megan décida de prendre les deux ensembles...elle n'allait pas se priver pour rien non plus. Elle aimait montrer aux gens autour qu'elle avait du goût et qu'elle possédait une garde robe aussi pleine que celle de Paris Hilton! Aucun vêtement de la même teinte, rien de porté deux fois, elle adorait montrer qu'elle avait du talent pour trouver des vêtements de marque à des prix élevés.

    Lorsqu'elle termina enfin sa recherche, elle décida d'aller prendre un café et espérait trouver une bonne compagnie pour quelques temps, un homme gentil et attentionné pour apporter ses emplettes jusqu'à sa voiture, quoi! Elle avait passé la journée à se promener de gauche à droite et maintenant, elle avait envie de s'étendre et d'attendre un peu qu'un homme puisse venir lui sauver la vie. Les hommes étaient tous les mêmes de toute manière, si jamais ils voyaient qu'une femme était en détresse, ceux-ci allaient se rendre utile...c'est ce qui plaisait à Megan. Elle n'avait qu'à croiser les bras et attendre que quelqu'un vienne lui rendre ce service...gratuitement! Elle n'avait pas d'argent à dépenser pour cette cause. Elle avait envie de retourner faire les boutiques le lendemain, essayant de trouver une paire de chaussure à talons hauts pour mettre avec la jolie robe qu'elle avait déniché. Oui, elle avait des paires de chaussures à ne plus finir, mais elle avait envie de quelque chose d'autre, quelque chose de nouveau...quelque chose qui pourrait faire tourner la tête de Gérard Butler ici présent. Megan ne l'avait pas croisé pendant sa courte journée de magasinage. Même si présentement les magasins étaient sur le point de fermer, Megan n'avait pas envie de retourner chez elle aussi rapidement, puisqu'elle venait de voir quelqu'un qui pourrait la faire rire jusqu'au petit matin, le lendemain. Elle pensait rarement à ce genre de chose, mais pour l'instant, elle avait envie d'aller prendre un verre avec cet acteur et de le connaître d'avantage. Elle avait choisis, la semaine dernière, un film amusant où Gérard tenait la vedette principale. Même si Megan n'avait pas très bien compris le sens du film, elle avait bien aimé regarder les images qui défilaient devant elle. Elle n'avait pas compris pourquoi, à la fin, il finissait avec la jeune femme plutôt que de s'enfuir, mais ceci, elle pouvait le demander à l'acteur principal présentement, puisqu'elle était en direction de sa table pour lui parler.

    Tenant un de ses sacs à bout de bras, elle décida de le laisser tomber par terre, étalant son contenue sur le plancher du centre commercial. Levant les yeux vers le plafond, la jeune femme décida de se pencher légèrement pour ramasser son maquillage qui avait roulé un peu partout autour d'elle. Espérant vraiment que l'homme qu'elle regardait depuis le début puisse venir lui rendre service, elle décida de prendre son temps et d'espérer grandement. Elle avait envie de passer quelques heures avec lui...et d'aller chercher d'autre maquillage, aux couleurs que choisirait Gérard pour leur rendez-vous qu'elle allait choisir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gérard Butler


ღ Glamour? :
260 / 500260 / 500
☆ Messages : 768
ღ Popularité : 7022
☆ Localisation : Somewhere
☆ Humeur : Happy


Destination: My life
About me & my knowledge:

MessageSujet: Re: Journée mondaine //Pv Megan F.   Mar 5 Jan - 5:57

Gérard avait toujours été le genre d'homme dragueur, qui regardait toutes les femmes de son âge passer et qui espérait que l'une d'entre elles le remarque. Mais présentement, il savait que les folies de ce genre n'étaient pas permises. Il venait de voir un paparazzi un peu plus loin, alors ce n'était pas le temps de commencer à draguer les femmes du centre d'achat et d'avoir sa photo en première page d'un magasine à scandales. Il ferma les yeux, tout en se disant que la journée était presque terminée. Il n'avait plus qu'à attendre un peu pour ensuite se lever et quitter le centre commercial pour se rendre jusqu'à sa maison. C'est en faisant ce rêve éveillé qu'il entendit un bruit roque près de lui, comme si le magasin était entrain de s'effondrer sur lui-même. Dans un soubresaut, il ouvrit les yeux et les dirigea vers le vacarme qui venait de retentir à côté de sa table. Une mini-jupe? C'était tout ce qui était dans le champs de vision de l'acteur en ce moment. Habituellement, il aurait peut-être été le genre à faire croire à la jolie dame qu'elle devait chercher encore un peu, ayant oublié quelque chose par terre, mais pas en ce moment. Il avait bien trop de choses en tête et la jeune femme avait l'air beaucoup trop jeune pour lui. Il n'était pas non plus de ces hommes qui cherchaient des relations amoureuses avec les femmes beaucoup plus jeunes. Il aimait les femmes matures et qui avaient vécues des choses à raconter par la suite.

Il se leva tout de même, n'étant pas un sans-coeur. Si elle avait tout échappé, il pouvait au moins l'aider à ramasser! De toute manière, avec la tonne de sacs qu'elle avait présentement avec elle, Megan Fox allait tomber par terre en essayant de tout ramasser et de tenir le reste en même temps. Megan Fox? De dos.... en ne voyant que sa jupe, Gérard ne l'avait pas reconnu. Pourtant, il avait bien fait ses devoirs et écouté ''Transformers''. Il avait même écouté ''Le corps de Jennifer'', qui était récemment sortit en DVD, mais pour être honnête, il n'avait pas tellement apprécié. Le genre de film sombre et macabre qui ne veut montrer aux gens que la popularité et le sexe, très peu pour lui. Il devait toujours y avoir une histoire accrochante pour qu'il puisse suivre et aimer. Cela avait été le cas avec le film mettant en vedette Shia Labeouf et la jeune femme présente, mais pas avec le second, qui parlait de démons et autres trucs du genre. De plus, il n'avait jamais été un grand fan de films d'épouvante. Thrillers d'accord, mais pas d'accord que pour du sang et des tripes.

Il fallait dire également qu'il avait entendu beaucoup de choses à propos de cette fameuse Megan Fox et de sa légendaire prétention sans limites. Il allait maintenant pouvoir vérifier ces propos, puisqu'elle était près de lui. Avait-elle prétexté de tout échappé? Cette pensée venait tout juste d'effleurer l'esprit du comédien, mais elle disparue aussitôt. Mais non, elle ne pouvait pas être aussi stupide tout de même. Tout échapper seulement pour avoir de l'aide... il fallait avoir une case en moins pour agir de la sorte.


« Attendez une seconde mademoiselle Fox, je vais vous aider. »


Quoi? Ce n'était pas parce que Gérard n'avait pas aimé ce qu'il avait entendu d'elle qu'il devait être impoli et l'envoyer promener. De plus, il ne savait même pas si toutes les rumeurs entendues avaient eut un fondement ou non. Bon d'accord, il y en avait une qu'il venait déjà de vérifier, et c'était qu'elle était prétentieuse, mais il ne savait pas si les autres étaient réelles ou non. Pourquoi prétentieuse? Parce qu'il avait bien remarqué la façon que Megan avait de placer sa bouche et de ramasser ses choses, comme une petite princesse. Il en était tellement certain qu'il était même prêt à donner sa main au feu qu'elle marchait comme Nicole Richie avant son premier enfant, c'est à dire comme une diva.


« Vous savez, vous auriez dût demander les services d'un portier, cela aurait été plus pratique. »


Il rigolait, sachant bien qu'il n'y en avait pas dans le centre commercial. Dans certaines boutiques haute couture oui, mais pas à l'entrée, comme dans les films. C'était un cliché qui n'était pas réalité à cet endroit. Si on voulait faire les fous et dépenser toute notre argent, il fallait tout trainer jusqu'à l'automobile, petite princesse diva ou vacancier qui profitait du bas prix du marché Américain.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ☆
«I know when you feaking it
BA BBYEEE »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Megan Fox


ღ Glamour? :
200 / 500200 / 500
☆ Messages : 177
ღ Popularité : 6550
☆ Humeur : toi, tu vas comment?


Destination: My life
About me & my knowledge:

MessageSujet: Re: Journée mondaine //Pv Megan F.   Ven 15 Jan - 20:14

Citation :
« Attendez une seconde mademoiselle Fox, je vais vous aider. »

Avait-elle bien entendu? Certainement! Il existait encore des hommes avec une tête sur les épaules et le tout plus beaucoup à Megan. Il était maintenant rare de voir des hommes se déplacer pour aider une jeune femme en détresse, celle-ci les bras encombrés de paquets de toutes sortes. Megan avait passé la journée à faire des emplettes et présentement, celle-ci n'avait plus envie de jouer à la poupée Barbie. Elle allait revenir le demain seulement, pas question de continuer à marcher dans une telle situation. Si elle l'aurait put, elle aurait même demandé qu'on lui apporte un chariot pour qu'elle puisse déposer ses sacs de côté et obtenir ainsi un peu de liberté, mais avec un homme séduisant à ses côtés, comme à tous les soirs où Megan a l'intention de sortir des magasins, homme au bras pour bien paraître. Cette fois-ci, la jeune actrice avait quelqu'un sur qui compter. L'homme en question était un peu mieux que son dernier petit ami, soit un homme complètement immature comparé au paquet de muscles qu'elle allait bientôt pouvoir garder pour elle. Megan avait toujours été attirée par les hommes un peu plus vieux et avec un regard charmeur. Si celui-ci la faisait rire aux éclats pour un petit rien ou la faisait fondre qu'avec un simple sourire, il avait des chances, mais si celui-ci, en plus d'être chouette, beau comme un dieu et avait, en plus, confiance en lui et était un acteur renommé, il avait encore plus de chance avec elle. Adieu repas coûtant pas moins de 35 $ l'assiette et bonjour les grands restaurants et les charmantes chambres d'hôtel!

Megan se releva un peu, toujours positionnée dans une position délicate. Elle n'allait pas tout de suite commencer par décevoir son plus grand public, soit les hommes et l'acteur qui s'approchait d'elle. Depuis qu'elle avait posé les yeux sur lui, Megan ne pouvait plus se retirer pour reprendre ses esprits. Si jamais quelqu'un les voyaient ensemble, elle allait sourire aux éclats! Elle n'allait pas prétendre qu'ils n'étaient pas ensemble, mais n'allait pas non plus rester là sans parler, à uniquement sourire. Si jamais quelqu'un parlait d'eux dans les minutes à venir, elle voulait vraiment faire la page couverture et en plus, elle allait certainement rendre folle de rage certaines femmes qui, lorsqu'elles voyait le beau Gérard, devenaient couvertes de bave et avait la langue bien tendue. Megan ne voulait pas nuire à la réputation de Gérard mais si quelqu'un le voyait en sa compagnie, son image allait certainement s'améliorer un peu. Personne ne peut être parfait dans la vie mais avoir de bonnes fréquentations peut toujours aider un peu plus.


Citation :
« Vous savez, vous auriez dût demander les services d'un portier, cela aurait été plus pratique. »

Megan se releva facilement et déposa l'une de ses mains dans ses cheveux pour replacer quelques petites mèches rebelles qui l'empêchait de voir pleinement Gérard. Seigneur qu'il paraissait bien. Il avait toujours été un être charmant et présentement, Megan le trouvait tout à fait adorable. Elle avait passé de nombreuses minutes à regarder l'homme qui était tout près d'elle et savait très bien que celui-ci était quelqu'un de discret et de très gentil avec les femmes qui pouvaient être dans sa vie. Elle avait déjà entendu dire que lorsque Gérard avait quelqu'un dans sa vie, c'était à la vie, à la mort. Bien des hommes n'agissaient pas ainsi mais lui, oui, probablement. Megan adorait être la seule femme dans la vie d'un homme mais n'aimait pas lorsque celui-ci était le seul dans sa vie. Tout le monde peut avoir des défauts mais Megan était un cas spécial, pour ne pas dire désespérant.

''Ils offrent encore ce service à cet heure? C'est bien...même très bien. J'aurais dût y penser avant de me rendre si près de la sortie. Tout ce qui me manquerait, c'est une âme généreuse pour m'accompagner à ma voiture, faire quelques pas vers celle-ci et me donner un coup de main pour transporter tous mes sacs. Je n'avais jamais pensé que dépenser un peu était si épuisant. La prochaine fois, je crois que je vais faire plus attention à ce que je fais. J'ai toujours aimé prendre mon temps pour faire du magasinage mais lorsque je manque de temps, je préfère faire les magasins en deux jours. Il y a tellement de jolies choses mais tellement peut de temps à dépenser pour toutes ses choses mystérieuses et réalisable.''

Megan sourit à Gérard, sachant très bien qu'avec un sourire aussi charmeur, l'homme de ses pensés n'allait pas pouvoir refuser. Lorsqu'il serait à l'extérieur avec elle, le plus facile allait arriver, elle allait l'inviter à prendre un morceau, de nourriture de préférence, et ensuite, elle allait lui parler de toutes sortes de choses, comme elle le faisait si bien.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gérard Butler


ღ Glamour? :
260 / 500260 / 500
☆ Messages : 768
ღ Popularité : 7022
☆ Localisation : Somewhere
☆ Humeur : Happy


Destination: My life
About me & my knowledge:

MessageSujet: Re: Journée mondaine //Pv Megan F.   Dim 24 Jan - 6:52

Megan avait tendance à s'emporter pour un rien. Une chance pour elle, Gérard ne pouvait pas savoir ce à quoi elle était entrain de songer à propos des hommes et du fait de profiter de leur galanterie. Même si elle, pensait que c'était une denrée rare, l'acteur quant-à-lui, croyait le contraire. Peut-être que la plupart des hommes ne se permettaient pas d'aider les jeunes femmes pour leurs meilleures raisons du monde la majorité du temps, mais ils le faisaient au moins. Comme présentement. Gérard restait Gérard. Habituellement, il aidait les femmes avec l'idée de les charmer et de discuter avec elle, peut-être même échanger leur numéro de téléphone, mais pas en ce moment. Le geste était venu, tout naturellement. Pour une fois, on ne pouvait pas dire qu'il avait des arrières pensées, au contraire. De toute manière, Megan était bien trop jeune pour lui, n'est-ce pas? C'était peut-être une erreur de sa part d'avoir voulu l'aider également. Contrairement à lui, qui avait des intentions honorables, elle, profitait du fait qu'elle était vu avec lui au centre commercial. D'accord, le tout pouvait être flatteur, vu d'un certain angle..., mais quand même! Il n'était pas un morceau de viande à vendre au plus offrant et encore moins une tablette de chocolat! Pourquoi du chocolat? Voyons... parce que tout le monde sait que les femmes feraient des folies juste pour avoir un morceau de chocolat. Il aurait, en ce moment, donné tout son petit change pour qu'une autre personne se propose à aider la jeune femme, qui avait échappé intentionnellement ses paquets et courses par terre. Gérard n'était pas idiot, il avait tout de suite remarqué le stratagème de Megan. Il n'était pas un fainéant, mais il n'était pas habitué à joué les hommes de service. Depuis qu'il exerçait le métier d'acteur, il avait connu plusieurs femmes de ce genre, qui voulaient se montrer intéressantes devant lui. Oh que les fans pouvaient faire peur quelques fois...., mais Megan le faisait encore plus.

Jolie brin de fille tout de même, seulement elle le savait probablement un peu trop. Elle n'était pas le mannequin de l'année non plus, et il ne l'avait jamais vu poser pour CoverGirl non plus. Quoi qu'à bien y penser, il ne s'intéressait pas tellement à Covergirl, ni même à aucun produit de beauté féminin d'ailleurs, alors c'était une possibilité. Cela ne changeait rien, elle était prétentieuse et voilà tout! Remarquez que prétentieuse ou non, une femme pouvait de cette façon attirer beaucoup d'attention sur elle et c'était ce que Megan cherchait, manifestement. Mais n'aurait-elle pas put attirer l'attention de quelqu'un d'autre que lui? Tout de même, il y avait un homme un peu plus loin, tout près de l'ascenseur, qui n'avait de yeux que pour la jolie demoiselle. Bon, il fallait dire qu'il avait environ quatre-vingt dix et qu'à cette âge, il souffrait peut-être de cataractes aux yeux et ne voyait sûrement plus très clair, mais pourquoi lui?

Megan ne devait pas bien connaître Gérard pour penser que ce dernier était un homme fidèle et honnête avec les femmes. Ce n'était pas pour rien qu'il ne s'était jamais marié et n'avait aucun enfant. Oh, mais n'allez pas insinuer que Gérard est un manipulateur de première ordre pour la femme qui tomberait dans ses bras. C'était seulement qu'il préférait le célibat et ne voulait pas se caser tout de suite.

Est-ce qu'ils avaient encore un service de portier au centre commercial à cette heure? Megan voulait sûrement rigoler, comme lui-même l'avait fait précédemment. À bien y penser, non. Elle avait un air des plus sérieux sur le visage. Mon dieu.... mais à quel point pouvait-elle être cruche? Gérard s'approcha la main gauche du visage, le déformant ainsi, démontrant son exaspération. Une fois la main rendue au menton, dans son geste lent et désapprobateur, il ne pût s'empêcher de faire un sourire un peu moqueur à la jeune dame... actrice.....fille..... à Megan!

« Vous savez que ce n'était qu'une plaisanterie, n'est-ce pas? »

Il perdit son sourire en voyant qu'elle ne lui répondait pas du tout de suite. Seigneur, mais qu'est-ce qu'il avait fait pour être pris avec elle? Elle le croyait encore! Se voyant bien mal barré, l'acteur n'allait pas avoir le choix et allait devoir l'aider jusqu'à sa voiture, pour transporter ses sacs beaucoup trop remplis. Elle avait dût dépenser une fortune en mini-jupes et en sous-vêtements celle-là. Facile à savoir, il regarderait subtilement dans les revues à potins combien elle dépensait par semaine. Ça devait être inscrit quelque part, entre faillite personnelle et faillite de carrière. D'après lui, le taux de pourcentage devait être assez élevé dans les deux catégories. Non, mais qu'est-ce qu'il pouvait être méchant quand il pensait lui!

« Attendez, on va sûrement trouver quelqu'un pour vous aider. J'ai une très bonne idée! Faites semblant de descendre les escaliers roulants et je vous pousserai! Il y aura sûrement une âme charitable pour vous aider, lorsque vous serez tombée à l'autre étage.»

Sourire large au visage, Gérard regarda Megan, heureux de sa petite blague. Peut-être qu'il se la jouait un peu trop familier aussi, parce que la jeune femme ne semblait pas être attirée par son sens de l'humour sans pareil! Hummm intéressant. Et s'il continuait pendant des heures, elle allait peut-être aller voir l'homme près des ascenseurs!

« Ne vous inquiétez pas, je ne faisais qu'une blague. Je vais vous aider. Votre voiture n'est pas trop loin de la porte? J'espère.... »

Gérard s'empara de quelques sacs, pour décharger la pauvre Megan qui allait finir par tomber sous le poids des sacs qui faisaient mille fois son tour de taille. Est-ce qu'elle était anorexique? Non non non, il n'allait pas faire un paparazzi de lui. Il valait mieux que cela quand même.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ☆
«I know when you feaking it
BA BBYEEE »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Megan Fox


ღ Glamour? :
200 / 500200 / 500
☆ Messages : 177
ღ Popularité : 6550
☆ Humeur : toi, tu vas comment?


Destination: My life
About me & my knowledge:

MessageSujet: Re: Journée mondaine //Pv Megan F.   Jeu 4 Fév - 19:15

Ce n'était pas le fait que Gérard soit un homme qui plaisait à Megan mais le fait que celui-ci soit un peu plus vieux qu'elle. La jeune femme avait toujours été attirée par les hommes plus vieux. La vieillesse voulait dire que ceux-ci avait plus d'expérience dans la vie et qu'ils savaient se débrouiller généralement mieux dans certaines conditions. Megan était déjà sorti avec des hommes de son âge et l'amour n'avait pas duré éternellement. La preuve: elle était à nouveau célibataire et cherchait quelqu'un à prendre dans son filet. Elle avait toujours été comme ça, la charmante célibataire qui cherchait l'homme parfait mais qui ne le trouvait pas. À chaque fois qu'elle rencontrait quelqu'un et croyait que c'était l'homme parfait pour elle, celui-ci finissait toujours par se moquer d'elle et d'être épouvantable à la toute fin. Peut-être qu'ils ne voulaient qu'avoir sa célébrité avant tout et qu'ils croyaient qu'être en compagnie de Miss Fox les avantageraient...mais lorsqu'on est minable, on le reste à vie. Ce n'est pas le fait de sortir avec une star ou une beauté qui fait le changement. Ça change, certainement mais pour l'autre personne et non pour l'homme. Aimer un homme plus vieux peux nous apporter un peu plus de réconfort et mettre notre jeunesse en valeur. Lorsque nous trouvons un homme plus jeune que soit, c'est comme si on en profitait et que cet homme se sent piéger par les bras de la femme trop naïve pour comprendre que cette mode était celle de l'année passée et non celle de cette année.

Suivant toutes les tendances des années, Megan savait absolument quoi faire et comment y parvenir. Elle avait dit non à beaucoup d'hommes sachant qu'elle pouvait trouver mieux à la toute fin du mois, lorsque les derniers trophées allaient être données. Un petit bonjour au meilleur acteur de comédie et bingo, Megan l'avait pour quelques mois. Elle avait l'habitude et s'en sortait toujours de façon exemplaire. Elle avait commencé très jeune à jouer à la femme charmeuse mais le tout en valait la peine. Elle se voyait d'ici quelques années, non mariée mais avec une jolie collection d'hommes à ses pieds, tous les plus populaires et les plus riches des 15 dernières années. Et sortir avec un célèbre acteur pouvait aussi lui apporter gros. Megan voyait déjà les journaux parler d'elle et de Gérard, complimentant sa beauté et disant que l'acteur ne pouvait trouver mieux pour l'instant car Megan était une femme merveilleuse et très en demande. C'est avec un sourire charmeur que la jeune femme balança ses cheveux vers le côté gauche tout en fixant les alentours, dans l'espoir de voir des caméras et des personnes les prendre en photos. Si jamais quelqu'un parlait de cette rencontre non arrangée, Megan allait certainement voir son visage sur tous les magasines de la ville et pouvoir enfin se permettre d'être l'idole des femmes de son âge. Pour l'instant, et elle le savait, elle enviait les femmes plus jeunes qu'elle qui n'avait aucune chance de lui ressembler. Avec le temps, elle allait certainement pouvoir se pavaner et montrer à toutes qu'elle était la meilleure dans tous les domaines et qu'elle aimait vivre sa vie de cette façon, comme elle l'avait toujours fait. Aucunes barrières n'allaient lui faire peur, aucunes chances de voir sa vie s'écrouler et de montrer aux gens qu'elle avait peur d'être comme elle était. Elle n'avait jamais eut peur de ça, alors pourquoi commencer aujourd'hui? C'était ridicule.

Si Megan aurait compris que Gérard n'était pas une palette de chocolat, elle n'aurait pas agis d'une autre façon non plus. Pour elle, le célèbre acteur n'était pas une sorte de confiture à étendre sur des tartines ou une pointe de la meilleure pizza en ville, puisque la jeune femme n'en mangeait pas et n'osait même pas s'approcher de l'un de ses restaurants qui en vendaient, de peur de prendre quelques kilos uniquement en la regardant ou en humant l'odeur agréable du mélange de tous ces ingrédients ensemble.Elle voyait plutôt Gérard comme sa porte de sortie pour continuer à ressembler à ce qu'elle était présentement et à une bonne façon de ne pas devoir porter tous les sacs seule. Si jamais Gérard voulait avoir un rendez-vous avec elle par la suite, Megan n'allait pas refuser une si belle occasion. Elle n'attendait que cela aussi.

À voir l'expression de Gérard, Megan avait dit quelque chose de mal ou quelque chose de complètement déplacé. La jeune femme penchant la tête sur le côté, espérant pouvoir effacer le regard un peu désespéré de son nouvel ami. Si elle n'y arrivait pas, Gérard n'était peut-être pas fait pour elle, même pas pour une simple soirée près d'un feu très chaud et d'une bouteille de vin.


Citation :
« Vous savez que ce n'était qu'une plaisanterie, n'est-ce pas? »

Gérard perdit son sourire, ce qui attrista Megan. Elle devait trouver une façon de se reprendre parce qu'elle n'avait pas très bien compris au départ les raisons du visage déformé de son nouvel ami. Elle devait trouver quelque chose d'intelligent à dire à Gérard et lui faire comprendre qu'elle blaguait, que ce n'était qu'une petite et mauvaise plaisanterie, qu'elle n'allait plus jamais se comporter comme une imbécile complètement finie et allait devenir le genre de femme que Gérard voulait avoir quelques minutes dans sa vie. Megan savait qu'elle pouvait devenir cette femme mais ne savait pas pour combien de temps elle pouvait le rester. Elle avait envie de sentir les mains puissantes de Gérard sur les siennes et montrer à tous les passants du magasin qu'elle avait raison de sourire et de se promener la tête haute.

Citation :
« Attendez, on va sûrement trouver quelqu'un pour vous aider. J'ai une très bonne idée! Faites semblant de descendre les escaliers roulants et je vous pousserai! Il y aura sûrement une âme charitable pour vous aider, lorsque vous serez tombée à l'autre étage.»

L'humour de Gérard laissa une petite marque sur le visage de Megan et également dans ses pensés. Pourquoi Gérard voulait-il lui faire se genre de chose épouvantable? Elle était en détresse présentement et elle ne voulait pas commencer à avoir d'autres problèmes tout de suite. Peut-être un peu plus tard, si celui-ci lui tenait énormément, elle pourrait tenter sa chance et lui faire plaisir un peu. Souriante comme jamais, Megan buvait les paroles de Gérard. Chaque mot qu'il mentionnait était comme une envolée d'hirondelles et cela lui faisait plaisir. Enfin un célèbre acteur lui parlait, enfin des tonnes de gens allaient la regarder autrement et comprendre qu'elle valait la peine d'être regarder de haut et d'être son amie pour pouvoir être quelqu'un d'important par la suite.

Citation :
« Ne vous inquiétez pas, je ne faisais qu'une blague. Je vais vous aider. Votre voiture n'est pas trop loin de la porte? J'espère.... »

Megan n'était pas inquiète, elle savait que Gérard blaguait voyons! Il n'avait pas l'intention de la jeter en bas des escaliers roulants, ce qui était assez rassurant. Peut-être qu'il souhaitait la pousser devant un autobus lorsqu'il serait à l'extérieur mais Megan avait tout le temps de penser à cela à l'extérieur, justement. Il y avait quelques mètres qui les séparaient des grandes portes de sorties et Megan voulait profiter des quelques petites secondes qui lui restaient en compagnie de Gérard Butler. Elle allait peut-être essayer de lui faire comprendre qu'elle souhaitait continuer la conversation à l'extérieur. Si tel était le cas, elle allait essayer de lui parler d'avantage et essayer de trouver quelque chose d'important à lui dire pour le tenir un peu en haleine jusqu'à ce qu'ils soient libre comme l'air, ailleurs tous les deux, devant encore plus de monde. Megan cherchait quelque chose à ajouter pendant que Gérard l'aidait à emporter ses sacs de commissions. Elle devait peut-être lui dire qu'elle n'était pas venue en voiture mais à pieds. Ceci aiderait peut-être l'actrice à faire comprendre à Gérard qu'il devait aller faire un tour dans sa demeure, la reconduisant ainsi dans sa voiture. Les photographes pourraient prendre de merveilleuses photos à l'intérieur de la voiture de Gérard, à condition que cette dernière ne soit pas trop teintée. Megan ainsi montrer à tout le monde qu'elle vaut la peine qu'on s'occupe un peu d'elle et prendrait plaisir à rire de la vie et à mordre dans celle-ci à pleines dents.

''Je ne suis pas venue en...''

Et si Gérard voulait absolument avoir une petite amie qui conduisait une merveilleuse voiture de l'année? Il allait être déçu, puisque Megan ne conduisait pas celle de l'année mais celle de l'année dernière mais elle était identique. Peut-être qu'il souhaitait lier sa vie avec une femme qui était capable de se débrouiller seule et qui avait une voiture pour se déplacer sans avoir à compter sur son homme sans arrêt. Réfléchissant assez vite, la jeune femme décida de ne pas mentir. De toute manière, elle devait absolument passer à sa voiture avant de partir, puisqu'elle n'avait pas pris le temps, tout à l'heure, de prendre son cellulaire avec elle. Elle avait fait vite et avait oublier le plus important. Maintenant qu'elle y pensait, elle se trouvait sans intérêt. Elle devait trouver une manière de montrer à Gérard qu'elle avait une voiture et qu'elle savait la conduire mais qu'elle voulait qu'il la reconduise. Et si elle lui disait qu'elle avait oublier les clés? Quelle bonne idée! Mais l'acteur allait s'apercevoir que les clés ne se trouvaient pas dans la voiture assez rapidement...il fallait trouver quelque chose d'autre mais quoi? Soudainement, une idée apparue. Megan ne pouvait pas faire mieux! Elle avait cherché pendant un certain temps, laissant un froid entre elle et Gérard. Elle devait trouver quelque chose pour réparer en même temps cette petite plaisanterie.

''Ma voiture n'est pas stationnée très loin, elle se trouve dans le premier stationnement à votre gauche mais j'ai un sérieux problème. J'ai laissé mes clés à la maison. J'ai oublié des prendre avant de venir faire les boutiques.''

Megan avait encore trouvé les mots juste!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gérard Butler


ღ Glamour? :
260 / 500260 / 500
☆ Messages : 768
ღ Popularité : 7022
☆ Localisation : Somewhere
☆ Humeur : Happy


Destination: My life
About me & my knowledge:

MessageSujet: Re: Journée mondaine //Pv Megan F.   Lun 15 Fév - 8:33

»»» Désolé pour le temps de réponse, à cause de mon poignet, j'ai du mal à écrire.

La vieillesse? Gérard n'était pas vieux tout de même. Bon d'accord, ce n'était pas non plus un adolescent, c'était évident, mais ce n'était pas un fossil près à être embaumé. Elle semblait penser qu'il approchait le soixante-dix ans ou la centaine. Pourtant, il n'avait même pas encore la moitié de sa vie derrière lui. Ce n'est pas étonnant que Megan ne réussisse pas à garder un homme très longtemps si c'était son genre de compliment. Elle ne le disait pas à haute voix, mais la connaissant, elle l'avait sûrement fait plus d'une fois. Cela devait être beau de la voir parler avec son père et sa mère, si toute fois ils désiraient toujours la voir. Depuis quand une personne était une mode? Les deux acteurs ne voyaient vraiment pas la vie du même sens. On ne pouvait pas dire que Gérard était un vrai modèle en amour, il fallait seulement fouiller un peu dans son passé pour le savoir et à le connaître, c'était évident. Par contre, il n'était pas nécessairement un être totalement indigne, ou grossier avec ses compagnes. Le fait était qu'il ne restait jamais avec la même personne..., car elles finissaient toutes par demander: tu aimes les enfants? Ou bien: Que penses-tu du mariage? Jusqu'à présent, et par chance, il n'avait jamais été amoureux d'une femme qui avait envie de profiter de lui ou avec qui une certaine jalousie s'était installée. On voyait souvent dans les manchettes qu'un couple de personnes connues s'étaient laissées tombées suite à une bagarre concernant la popularité plus grandissante de l'un ou de l'autre. De toute manière, le mariage n'était pas obligatoire... lui usait d'intelligence en sachant que le mariage aboutissait souvent au divorce et au fait de devoir donner de l'argent à l'autre personne. Très peu pour lui. Vous auriez envie de donner vos biens économiques à une personne qui ne fait plus partie de votre vie personnelle et avec qui vous vous seriez très certainement pris la tête?

Son problème lui, concernait cela, mais celui de Megan... c'était le matérialisme. De façon évidente, elle s'aimait beaucoup et se trouvait irrésistible. C'était sûrement cette partie d'elle qui faisait que certains hommes préfèraient la tenir loin, surtout ceux qui étaient sur Terre et dans le Showbusiness depuis assez longtemps pour se rendre compte qu'elle n'était pas sérieuse en amour. Ce n'était peut-être pas de sa faute... c'était possible que son comportement résulte du fait que c'était tout ce qu'elle avait connu dans la vie. Mais encore une fois, Gérard n'était pas philosophe, loin de là. En ce moment, ils se disait seulement qu'il était tombé sur une vraie de vraie cruche de première classe. La réponse qu'elle lui avait fourni un peu plus tôt le disait simplement d'elle même. Et que diable faisait-elle? Pourquoi est-ce qu'elle faisait toujours balancer ses cheveux sur la droite, comme une handicapée qui ne voyait pas de tous les côtés? Certaines femmes étaient étranges... surtout Megan Fox! Dommage pour l'actrice, mais le paparazzi qui avait accaparé Gérard quelques instants avant, était parti depuis longtemps. Il devait être entrain de regarder s'il ne trouvait pas quelqu'un à déranger dans la rue ou dans le commerce d'en face. Peut-être même caché dans un buisson pour surprendre une vedette passant par là, qui sait?

Chose certaine, même si le jeune homme ne détestait pas, à strictement parler, Megan... un rendez-vous avec elle, c'était totalement exclus de ses pensées. Pas seulement pour le moment, mais à vie! Premièrement, elle était trop jeune.... et également de caractère, non seulement pas son parcours de vie. De quoi aurait-il bien pu lui parler aussi? Il fallait calculer au moins deux bonnes heures pour passer du temps à parler de mascara ou de crème à épiler. L'horreur! La jeune femme était loin d'égaler la personnalité d'Hilarie Burton. Mais pourquoi pensait-il à son amie en ce moment? Il devait penser à autre chose, car ce n'était pas du tout le sujet de conversation qu'il avait en ce moment. En fait, depuis le tout début, il pensait à plusieurs choses, sauf à ce qu'ils étaient entrain de dire tous les deux. Étrange n'est-ce pas?

Autant Gérard avait perdu son sourire quand Megan lui avait dit quelque chose qui lui avait fait comprendre qu'elle n'avait pas compris la stupidité de sa question.... autant elle n'avait pas non plus compris qu'il n'avait pas vraiment l'intention de la pousser en bas des escaliers roulants. Elle était vraiment entrain de penser cela.... au mon dieu, aidez-la quelqu'un! Peut-être que sa mère l'avait échappé par terre quand elle était plus jeune et que cela avait laissé une cicatrice invisible à l'oeil, si vous voyez ce que je veux dire. Mais heureusement, elle finit par comprendre, ce qui rassura grandement l'acteur sur la santé mentale de la demoiselle. Il n'était pas certain qu'elle avait bien compris et il n'était pas totalement rassuré, seulement en partie, mais c'était mieux que rien. Ce que les apparences pouvaient avoir l'air trompeuses quelques fois! Comme le fait que Megan aime marcher. Enfin, elle n'était pas venue en voiture, alors elle devait être venue en marchant, logique. Par contre, c'était un détail qui échappait au comédien en ce moment. Elle n'avait que prononcé le début de sa phrase, sans la terminer. Elle n'était pas venue en quoi? Elle était là, alors elle était forcément venue au magasin, donc ce n'était pas cela qu'elle avait voulu lui dire. Elle repris sa phrase, changeant complètement de mots et de termes.

Citation :
''Ma voiture n'est pas stationnée très loin, elle se trouve dans le premier stationnement à votre gauche mais j'ai un sérieux problème. J'ai laissé mes clés à la maison. J'ai oublié des prendre avant de venir faire les boutiques.''

Ok... en somme, elle n'était pas venue en voiture et elle se cherchait un chaperon pour la reconduire. Très peu pour lui. Non pas qu'il était sans coeur et voulait qu'elle marche jusqu'à sa demeure avec plusieurs sacs en main. Surtout que c'était impossible vu la quantité qu'elle avait. Mais c'était parce qu'il savait que Megan avait l'habitude de profiter de son entourage, c'était même aussi évident que deux yeux sur un visage. En fait, elle n'avait pas tellement trouvé les mots justes.

« Pas de problèmes, nous allons seulement nous rendre jusqu'au téléphone et vous pourrez appeler quelqu'un pour vous ramener, ou bien un taxi. Je suis certain que vous allez attraper quelqu'un chez lui qui voudra bien se déplacer pour vous raccompagner jusqu'à votre maison... appartement.... Jusqu'à votre demeure en somme. »

Plus direct, tu meurs. C'était assez évident qu'il n'avait pas l'intention de se rendre jusque chez elle et de la laisser monter dans sa voiture. Par contre, est-ce que la jeune femme, elle, allait le comprendre? Elle n'avait pas compris qu'il n'y avait aucun portier, alors c'était à parier qu'elle ne comprendrait pas ce qu'il essayait de dire en ce moment non plus.... Malheureusement.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ☆
«I know when you feaking it
BA BBYEEE »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Megan Fox


ღ Glamour? :
200 / 500200 / 500
☆ Messages : 177
ღ Popularité : 6550
☆ Humeur : toi, tu vas comment?


Destination: My life
About me & my knowledge:

MessageSujet: Re: Journée mondaine //Pv Megan F.   Mer 24 Mar - 2:30

    Si jamais Gérard décidait de prendre Megan comme petite amie de coeur, ce dernier ne serait pas déçu. Même si la jolie actrice avait un faible pour les robes blanches et pour les bouquets de roses, le mariage, c'était non merci. Pour les enfants...elle les aimait mais de loin. Plus ils étaient loin, mieux la jeune femme se portait. Elle avait toujours pensé avoir une grande famille mais de nos jours, lorsque l'on regarde le futur, bien des choses nous laisse voir qu'il ne faut pas commencer sur ce terrain, sinon rien ne sera terminé. Megan avait toujours eut un faible pour les hommes et savoir qu'elle avait des enfants, ses conquêtes ne seraient plus les mêmes. Elle prendrait un peu de poids, changerait d'humeur sans arrêt et ne pourrait plus sortir sans demander à quelqu'un de garder son bébé. Elle avait bien pensé adopter quelque chose, comme un chien ou un bébé singe mais beaucoup trop de responsabilités à prendre. Megan se voyait mal devoir changer la couche du chien et envoyer faire une balade au singe. Enfin, Megan pouvait comprendre, c'était déjà bien.

    Pourquoi penser aux enfants et au mariage tout de suite lorsque notre vie vient tout juste de commencer? Megan était toute jeune et savait que Gérard, même si ce dernier avait quelques années de plus qu'elle, était en forme pour partir en voyage, passer ses journées en merveilleuse compagnie et savoir ensuite comment faire plaisir à une femme. Une petite journée de magasinage pour terminer, rien de plus beau! Megan était déjà aux anges, rien qu'à penser où elle pourrait terminer sa journée, sachant que Gérard allait lui donner un coup de main pour transporter ses effets personnels. Si elle aurait pensé avoir de l'aide avant, elle aurait pris quelques petites choses en plus, rien de bien plus lourd que présentement. Elle aurait souhaité passer plus de temps en compagnie de l'acteur qui partageait maintenant les précieuses minutes de sa vie mais Megan savait que toute bonne chose avait un jour une fin. Elle aurait souhaité l'inviter à prendre un café ou un thé mais la gêne s'était tranquillement emparée d'elle, ne sachant plus comment parler pour exprimer ce qu'elle voulait lui dire. Megan dégagea tranquillement une mèche de ses cheveux de devant ses yeux, essayant de rester tranquille et de montrer qu'elle était maître de la situation qui se présentait à elle, soit parler à Gérard et rester le plus loin possible des problèmes. C'était souvent ainsi, on pensait que tout allait bien mais c'était le contraire. Megan n'avait pas envie de ramasser le dégât de maquillage, si jamais il y aurait lieu un tel désastre. Elle vivait pour faire les boutiques et se pavaner ensuite et non le contraire, pas question de montrer à des gens qu'elle pouvait perdre patience en si peu de temps.

    Gérard n'était pas philosophe, une chance merci. Sinon, qu'aurait eut l'air Megan si ce dernier aurait tapé juste en pensant à ses problèmes personnels? La jolie jeune femme ne savait plus quoi penser présentement, réfléchissant assez pour essayer de trouver quelque chose d'intelligent à répliquer à Gérard, même si celui-ci n'avait pas encore ouvert la bouche. Cette dernière attendait patiemment, le sourire aux lèvres et la main droite dans les cheveux, que l'homme devant elle puisse dire un mot pour qu'elle puisse, également, mettre sa petite touche dans la conversation. Au lieu de tout cela, Gérard resta silencieux. Qu'avait-elle dit de si compliqué à comprendre? Elle avait parlé de sa voiture, parlé de son magasinage et encore de sa voiture, tout en balançant tranquillement ses cheveux vers la droite, comme toujours. Certains hommes donneraient vraiment n'importe quoi pour voir l'actrice dans cette posture mais regardant attentivement Gérard, Megan remarqua que ses gestes n'avaient pas l'air de le déranger, il avait même l'air de trouver le tout assez ennuyant. Peut-être un petit coup par la gauche? L'actrice décida de replacer ses cheveux vers la gauche, toujours en espérant pouvoir avoir un rencard avec Gérard de cette manière...Ben quoi, bien des femmes arrivaient à avoir des hommes avec moins que cela, et bien des hommes arrivaient à avoir des femmes avec du chocolat. Megan pouvait toujours essayer et regarder ce qui pouvait se passer ensuite.

    Gérard avait tout à fait faux. Megan n'aurait pas pris 2 heures à parler de crème à épiler mais si l'homme devant elle aurait souhaité parler de rouge à lèvres, il avait trouvé sa femme! Ne venait-elle pas tout juste d'aller en acheter un nouveau? Et bien oui! Justement, pendant que Megan y pensait, cette dernière se demandait vaguement où elle avait bien put mettre ce dernier. Elle avait déposé ce précieux colis important dans un sac mais dieu seul pouvait savoir dans lequel. Même si elle passerait les dernières minutes à chercher attentivement et fortement, elle n'allait rien trouver, puisque c'était la nature des choses. Il fallait attendre le bon moment et puis un jour, peut-être que la chance allait finir par tourner...personne ne savait ce qui pouvait arriver. Megan laissa ses cheveux quelques instants, décidant pendant un moment que sa jupe était un peu plus importante. Trop courte ou pas assez? Voyait-il assez ses jambes si elle se plaçait ainsi? Pouvait-il remarquer la couleur de son sous-vêtement si elle se penchait vers la gauche? Le tout était peut-être assez comique à voir mais le résultat n'était peut-être pas vraiment ce que Megan cherchait. Elle ne voulait pas paraître pour une femme facile ou qui cherchait uniquement une façon de voir Gérard ailleurs que dans le centre commercial, même si la deuxième option était sa principale. Megan avait toujours apprécié les hommes plus vieux, les plus jeunes aussi, les hommes avec de l'expérience, et ceux aussi qui en avait un peu moins. En somme, si tu es un homme, viens voir tante Megan!

    Megan n'était peut-être pas comme Hilarie Burton, c'était vrai. Hilarie avait son charme à elle mais selon Megan, cette dernière n'avait pas grand chose pour se faire apprécier d'un homme, sauf peut-être son chèque en fin de mois. Bonjour les problèmes ensuite! N'avait-elle pas déjà eut quelques problèmes concernant l'alcool ou quelque chose du genre? Présentement, Megan ne pouvait pas lire dans les pensés de Gérard, ce qui lui bloquait beaucoup de routes mais si jamais celui-ci finissait par lui parler de cette étrange femme, l'actrice allait se servir elle-même. Elle pourrait, tranquillement, commencer par attaquer le plat de résistance, Hilarie Burton et ensuite, tout faire pour que la vie de celle-ci puisse ressembler à un film d'horreur, censure non comprise.

    Ayant perdu son si joli sourire, Gérard restait de marbre, regardant Megan. Au moins, ce dernier la regardait, c'était déjà un bon début. Mais où étaient les caméras lorsqu'il le fallait? Pour une fois, rien qu'une fois, que Megan pouvait être vu en compagnie de Gérard Butler, il n'y avait personne d'importance pour le voir. Lorsque la misère s'abattait sur quelqu'un, celle-ci n'était pas prête à partir tout de suite. Longue vie à la stupidité, à la vie trop courte, et aux bonnes choses de la vie, encore une fois. Megan, toujours entrain de se demander ce qu'elle pouvait bien ajouter, décida de parler à nouveau de sa voiture. Elle avait bien envie de commencer un autre sujet de conversation mais pour l'instant, c'était environ la seule chose dont elle pouvait parler librement. Si jamais elle commençait à parler de magasinage, le pauvre homme allait la laisser seule devant la porte, ne voulant probablement pas commencer à être son chauffeur désigné. Si elle parlait de maquillage, qu'allait-il pouvoir ajouter à la conversation?
    ''Je te comprend tout à fait, ça me fait ça à moi aussi lorsque j'en met...'' Megan voyait très mal le sujet de conversation se tourner vers l'annonce d'un café ou d'une pâtisserie. De toute façon, Megan n'était pas prête à manger tout de suite. Elle avait envie de passer quelques minutes en compagnie de Gérard, ça oui, mais ne voulait pas commencer à prendre quelques grammes uniquement pour une conversation de quelques heures. Elle souhaitait passer du temps en compagnie du charmant acteur mais ne voulait pas ruiner sa vie pour si peu. Elle se voyait mal devoir refaire sa garde-robe en entier après avoir pris quelques gorgées d'eau.

    Citation :
    « Pas de problèmes, nous allons seulement nous rendre jusqu'au téléphone et vous pourrez appeler quelqu'un pour vous ramener, ou bien un taxi. Je suis certain que vous allez attraper quelqu'un chez lui qui voudra bien se déplacer pour vous raccompagner jusqu'à votre maison... appartement.... Jusqu'à votre demeure en somme. »

    Bien oui, pourquoi se compliquer la vie lorsque le téléphone existe? Megan rageait intérieurement et décida de reporter une main à ses cheveux, comportement typique de la jeune femme. Pourquoi était-ce si compliqué à faire comprendre à un homme qu'on s'intéresse à lui, sans pour autant l'inviter à sortir? Peut-être que Gérard attendait tranquillement que Megan l'invite en premier. Si oui, pourquoi ne pas lui en faire la mention? C'était gênant et tout simplement inutile! C'était plus facile venant d'un homme que d'une femme, tous les hommes le savaient...enfin, présentement, presque tous les hommes. Il restait peut-être quelques âmes perdues, comme celle devant la jeune femme, qui n'avait pas encore compris qu'il fallait toujours demander à une dame avant d'attendre que celle-ci ne demande la même chose, mais à vous. Enfin, façon de penser, maintenant, tout le monde demandait n'importe quoi et personne ne demandait les bonnes choses. Depuis quelques années, le monde agissait bizarrement et le reste de la population, c'était tout faux. À l'envers, voilà comment allait la vie!


    ''Et si je n'ai pas de monnaie? Et si je n'ai personne qui pourrait venir me chercher? Et si j'ai peur des chauffeurs de taxi? Et pourquoi se compliquer la vie puisque vous êtes là et que vous paraissez être un homme très gentil et prêt à aider une pauvre femme en détresse?''

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gérard Butler


ღ Glamour? :
260 / 500260 / 500
☆ Messages : 768
ღ Popularité : 7022
☆ Localisation : Somewhere
☆ Humeur : Happy


Destination: My life
About me & my knowledge:

MessageSujet: Re: Journée mondaine //Pv Megan F.   Lun 5 Avr - 7:25

Il était assez éreintant de voir à quel point Megan n'était pas prête à comprendre que Gérard n'avait pas envie de lui servir de porte panier! Elle ne semblait pas être prête à admettre que lorsqu'on faisait allusion à un taxi, c'était pour ne pas jouer au chauffeur. S'il lui faisait croire qu'il n'était pas venu seul, allait-elle le laisser un paix? Certainement pas, alors il valait mieux faire comme si de rien était et éviter la question le plus longtemps possible. Assez compliqué à faire, puisque le jeune homme avait l'impression de devenir de plus en plus fous, à chaque mouvement de la victime évidente de la mode étant devant lui. Elle n'arrêtait pas de passer sa main dans ses cheveux, quoi de plus énervant quand on cherche à s'enfuir? Elle commençait, de plus, à essayer de se trouver des excuses peu valables pour ne pas téléphoner et l'accaparer encore plus longtemps. D'un geste rapide, il posa la main dans son porte-monnaie pour en sortie deux pièces de vingt-cinq cent, et lui tendre. Façon subtile de lui démontrer qu'elle pouvait désormais appeler sans problèmes, mais vu qu'il était entrain de discuter avec Megan Fox, il allait peut-être devoir clarifier le tout pour être certain qu'elle comprenne bien.

« Voilà, maintenant plus de problèmes! Je suis heureux de pouvoir vous aider à appeler. Vous savez, vous ne perdrez rien à rentrer avec un chauffeur spécialisé dans ce domaine. Moi, je ne suis pas un exemple au volant des voitures et je suis une vraie terreur sur la route. Eux, ils sont payés pour vous ramener en vie. S'ils vous tuent dans un accident, ils n'auront pas de paye! Donc, vous serez beaucoup plus en sécurité ainsi! »

Il fallait aussi dire que plus les minutes passaient et plus il avait envie de la tuer dans un supposé accident. Comment les amis de la jeune femme faisaient-ils pour la supporter tous les jours? Mystère et boule de gomme. Ils devaient être beaucoup plus patients que lui. Même si Gérard avait de nombreuses qualités, celle de la patience n'en faisait vraiment pas partie. Ne pouvant toute fois pas s'empêcher de sortir une vanne à l'actrice, il continua sur sa lancée, sans gêne apparente.

« Êtes-vous entrain de me dire que vous n'avez aucun ami? »


Quoi? Megan venait tout juste de lui tendre la perche, ce n'était quand même pas de sa faute! Elle lui avait dit que personne n'allait pouvoir aller la chercher, et juste avant, Gérard avait fait allusion à ses amis. Quoi qu'en y repensant bien, il pouvait comprendre puisqu'il ne désirait pas faire partie de ses amis intimes non plus. Elle devait vraiment être du genre accaparante et égoïste. Appeler les gens à deux heures du matin pour leur demander: Irais-tu me chercher du shampoing à la pharmacie? Parce que j'ai mouillé mes cheveux, mais je ne veux pas me montrer avec les cheveux trempés dehors....

Tout à fait son style. Ne pouvant se retenir, avec cette image en tête, le jeune homme se mit à rire au nez de Megan, mais se repris aussitôt. Non, là ce n'était pas très poli. Il allait quand même devoir faire un tout petit effort pour ne pas avoir l'air salaud.

« Désolé. Je me suis conté une blague que je ne connaissais pas. »

Megan allait tout gober? Mais oui. Elle avait bien pensé que tout ce qu'il avait dit plutôt était sérieux, alors pourquoi est-ce le tout serait différent présentement? De plus, il fallait avouer que la discussions était assez marrante. Gérard ne pouvait pas lire dans l'esprit de Megan, mais elle ne se voyait réellement pas comme elle était réellement. Lui non plus, c'était évident..., mais à ce point? Ouh lala! Mais de toute manière, l'acteur ne craignait rien puisqu'il était immunisé pour une chose: Personne n'était au courant de sa relation avec Hilarie. En fait, ils n'étaient pas un couple, même si Gérard était fous d'elle. Simplement des amis. Les médias n'étaient même pas encore au courant de cette amitié, même si elle subsistait depuis des années.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ☆
«I know when you feaking it
BA BBYEEE »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Megan Fox


ღ Glamour? :
200 / 500200 / 500
☆ Messages : 177
ღ Popularité : 6550
☆ Humeur : toi, tu vas comment?


Destination: My life
About me & my knowledge:

MessageSujet: Re: Journée mondaine //Pv Megan F.   Ven 14 Mai - 9:16

    Megan passa à nouveau l'une de ses mains dans ses cheveux longs. Elle était heureuse d'avoir une telle allure. Il y avait de cela quelques années, elle avait pensé à les couper mais maintenant qu'elle voyait qu'elle effet sa chevelure avait sur Gérard, Megan était vraiment heureuse. Elle savait que ce dernier n'était pas indifférent à ses cheveux longs, puisque depuis le début, l'homme devant elle les regardaient. Lorsqu'elle posait sa main dans ses cheveux, Gérard avait la fâcheuse habitude de les regarder et d'arrêter de parler, ce qui plaisait vraiment beaucoup à l'adorable actrice. Elle aimait lorsque les hommes posaient leurs yeux sur elle et la contemplait ainsi. Elle se sentait aimé, désiré et n'arrêterait pas vivre pour autant d'importance reçu, mais allait tout même montrer qu'elle aimait se faire désirer de la sorte. Elle sourit à nouveau à Gérard, lui montrant totalement ses dents blanches et bien droites. Gérard lui présenta alors deux pièces monnaie, qui fit perdre en un instant le sourire de la jeune femme. Voulait-il vraiment se débarrasser d'elle? Certainement pas, il voulait montrer qu'il était gentil et un vrai gentleman, c'était uniquement par respect et par savoir vivre. Megan ne pris pas tout de suite les pièces, regardant dans les yeux l'un de ses acteurs préférés. Se perdant un instant dans son regard, la jeune femme imaginait déjà la scène de départ, lorsque Gérard devrait retourner chez lui. Une scène déchirante, remplie de larmes et de déception. Quelque chose frôlant la folie et les crises de l'acteur, ne voulant pas quitter sa douce.Megan sentit un courant froid sur ses épaules, ce qui la fit revenir à la réalité, regardant un instant dans la main de son nouvel ami, les pièces de monnaie. Elle voulait continuer à balancer sa tête de gauche à droite mais elle risqua un mouvement vers l'avant pour montrer qu'elle écoutait parfaitement l'homme à ses côtés. Si Gérard voyait qu'elle ne l'écoutait pas, peut-être partirait-il mais c'était tout à fait le contraire. La jolie actrice l'écoutait attentivement et voulait à tout prix qu'il comprenne qu'elle était attentive à ses propos.

    Citation :
    « Voilà, maintenant plus de problèmes! Je suis heureux de pouvoir vous aider à appeler. Vous savez, vous ne perdrez rien à rentrer avec un chauffeur spécialisé dans ce domaine. Moi, je ne suis pas un exemple au volant des voitures et je suis une vraie terreur sur la route. Eux, ils sont payés pour vous ramener en vie. S'ils vous tuent dans un accident, ils n'auront pas de paye! Donc, vous serez beaucoup plus en sécurité ainsi! »

    Des pièces de monnaie au regard de Gérard, Megan fit pivoter son regard, alternant d'un endroit à l'autre. Un chauffeur spécialisé? Certain d'entre eux avait trouvé leur permis dans un sac de croustilles au caramel et se moquait des regards que les gens pouvaient poser sur eux. Certain même se vantaient d'avoir eux des problèmes avec la police durant les deux dernières années, ce qui était rassurant, très rassurant. Megan se mordit la lèvre inférieur avant de reporter sa main droite dans ses cheveux et de pencher sa tête vers la droite. Elle voulait que Gérard puisse comprendre qu'elle ne voulait pas de chauffeur à deux balles pour la reconduire chez elle mais bien lui, et uniquement lui.

    Citation :
    « Êtes-vous entrain de me dire que vous n'avez aucun ami? »


    Megan avait des tonnes d'amis mais ceux-ci ne le savaient pas, ce n'était pas si compliqué à comprendre, non? La jeune femme, dans le passé, avait eut certain problème avec ses anciens amis, faisant confiance à tout le monde et à n'importe qui. Dorénavant, elle faisait plus attention à elle, regardant les bons et mauvais côtés de tout le monde avant de faire son choix pour une amitié profonde, ou la fin d'un précipice. Elle préférait faire attendre quelque temps quelqu'un avant de se montrer gentille avec cette personne et ensuite, lui montrer que non, plus rien n'allait. Elle essayait de rester elle-même, de sourire uniquement lorsqu'elle en avait le pouvoir.

    Rester gentille avec les hommes et jouer un rôle lorsqu'il s'agissait d'une femme quelconque...tel était l'une de ses devises. Elle avait déjà frôlé la prison pour avoir eut quelques problèmes avec une ancienne amie mais maintenant, Megan était plus prudente. Elle faisait les mêmes choses que d'habitude mais restait silencieuse lorsqu'il était temps de passer à l'acte, de rendre la vie des femmes insupportables lorsqu'elle se trouvait trop près d'elle ou de ses conquêtes, ou de faire passer ces bêtes immondes, les autres femmes, pour des perverses sans retenues. Megan aimait montrer qu'elle était la seule et unique, la seule personne capable de faire mille et une choses à la fois, sans devoir demander la permission à quelqu'un. Bien des gens devaient demander la permission à des personnes un peu plus vieille avant de commencer à s'obstiner avec d'autres ou avec l'un d'entre eux. Pour Megan, ce petit jeu la faisait bien rire. Lorsqu'elle était plus jeune, elle s'amusait continuellement à énerver les gens autour d'elle. Elle prenait peur pour quelques petites choses insignifiants mais lorsqu'il était temps de faire de grands coups, elle était la première à lever la main et à vouloir participer à ces choses enfantines. Lorsqu'elle était petite, Megan eut quelques problèmes avec une fille de son âge. Cette dernière était assez énergique et s'amusait sans cesse à lui tirer les cheveux ou à lui rendre la vie insupportable. Maintenant, lorsque Megan essayait de devenir méchante avec quelqu'un d'autre qu'elle même, elle pense à cette petite peste et le reste vient tout seul. Elle a toujours aimé avoir le dernier mot avec les hommes mais lorsqu'il est question de femmes, elle DOIT avoir le dernier mot sinon rien de va fonctionner comme elle le souhaiterait.


    Citation :
    « Désolé. Je me suis conté une blague que je ne connaissais pas. »

    Gérard venait de se laisser aller, riant au nez de la charmante actrice. Megan leva un sourcil mais décida de se moquer des paroles de l'autre acteur. Il avait droit à la parole, droit de rire de lui-même ou rire des autres mais temps qu'il restait discret, Megan n'avait rien à lui reprocher. Gérard était quelqu'un de très charmant, quelqu'un qui aimait la vie et essayait de rendre celle des autres plus gai, ceci paraissait. S'il voulait rire, il pouvait très bien le faire, Megan allait même l'applaudir de ses faits et gestes. Elle trouvait appétissant un homme qui prenait le temps de rire de ses blagues, qui essayait de montrer aux gens autour de lui que la vie valait la peine d'être vécue et qu'il restait encore de bonnes choses à faire sur Terre, autre que de se moquer des autres personnes autour de soi. Gérard était cet homme, Megan l'avait sentit dès le départ. Il lui arriverait peut-être, et même certainement, d'être quelqu'un de déplacé avec une personne qu'il appréciait moins mais Megan savait que le tout se faisait dans la joie et qu'il essayait certainement d'être le plus poli possible de son côté pour ne pas faire pleurer son interlocuteur. Gérard Butler, quel homme galant!Megan comprit lentement où Gérard voulait en venir. L'homme ne voulait pas aller la reconduire, ceci semblait un peu trop évident lorsqu'on regardait le topo. Peut-être que Gérard avait une vie surchargée et qu'il n'avait aucun moment pour rendre service à la pauvre petite bête qui se trouvait tout près de lui. Évidemment, Megan n'allait pas insister, ceci ne lui ressemblait pas. Elle comprenait parfaitement que son ami avait une vie autre qu'avec elle présentement. Peut-être était-il occupé à magasiner lui aussi, de son côté. Peut-être qu'une charmante seule jeune l'attendait à quelque part et que présentement, elle s'inquiétait sur son sort, puisqu'il n'était toujours pas entrer à destination. Megan fit de grands yeux avec de se remémorer ce qu'elle venait tout juste de penser...Si une femme attendait l'acteur, elle devait l'attendre encore un peu plus. Pour l'instant, Gérard était avec elle et non avec quelqu'un d'autre. Si Megan voulait garder son prix avec elle pour le restant de la soirée, elle devait agir sagement et lui faire comprendre qu'elle pourrait être beaucoup plus importante durant cette fabuleuse soirée remplie de joie et de sorties prochaines. Megan déposa son énième sourire sur ses lèvres avant de refaire tomber certains effets personnels sur le plancher sale du centre commercial. Le tout avait peut-être parût un peu exagéré mais Megan s'en moquait. Elle voulait garder Gérard à ses côtés encore quelques minutes et lui faire comprendre qu'elle pouvait très bien devenir sa meilleure amie en seulement un clignement de doigt.

    ''Oupssss, comme je peux être idiote des fois. J'espère seulement que je n'ai rien cassé.''

    Megan se fichait de l'état de ses objets.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gérard Butler


ღ Glamour? :
260 / 500260 / 500
☆ Messages : 768
ღ Popularité : 7022
☆ Localisation : Somewhere
☆ Humeur : Happy


Destination: My life
About me & my knowledge:

MessageSujet: Re: Journée mondaine //Pv Megan F.   Mer 9 Juin - 19:32

HJ: Excuses-moi pour le retard, mais vu que je suis très pris question gestion du forum, je n'ai pas eut le temps de faire mes rps^^ Excuses-moi aussi du fait qu'il est moins long qu'à l'habitude.

Passer la main dans ses cheveux... passer sans cesse, la main dans ses cheveux, qui s'entremêlaient dû à ce mouvement trop souvent répété. Franchement, Gérard aurait préféré être ailleurs en ce moment même... comme en enfer par exemple! Le pire de la situation, était que Megan ne comprenait pas qu'il ne souhaitait pas rester en sa compagnie plus longtemps. Elle l'accaparait totalement comme on dit. Fermant les yeux quelques secondes, il espéra surtout qu'elle se rende compte de son malaise et comprenne qu'il n'était pas là parce qu'il avait un faible pour elle, puisque ce n'était pas du tout le cas. Mais bon, il pouvait toujours rêver après tout! Ouvrant les yeux pour regarder la scène, l'acteur fut fort agréablement surprise de voir la demoiselle prendre les pièces de monnaie. Un nouveau sourire se dessina donc sur ses lèvres, mais disparu aussitôt qu'elle cru bon de les remettre dans les mains du jeune homme, qui était toujours devant elle. S'il se mettait à fuir, est-ce qu'elle serait capable de le sentir à la trace et de le retrouver, peu importe où il allait bien pouvoir se terrer? C'était une forte probabilité. De plus, il n'était pas complètement sot. Il voyait bien que la brunette ne l'écoutait pas le moindre du monde. Elle ressemblait même à un autruche, avançant la tête vers lui pour rien, juste pour avoir l'air attentive. De plus, elle était tellement obstinée à lui rendre la vie insupportable, qu'elle ne comprenait même pas que le rire qu'il avait lancé un peu plus tôt lui avait été destiné. Bon dans le fond, c'était peut-être mieux ainsi..., car il n'y aurait pas de bagarres ou de scandales en plein centre commercial. En parlant de bagarres et de scandales.... sans avertissements quelconques, Megan fit tomber, à nouveau, ses sacs. Le prenait-elle pour un imbécile premier n'étant pas capable de voir qu'elle avait fait exprès pour qu'ils tombent? Tout en soupirant bruyamment, il referma les yeux, avant de se rasseoir sur la chaise où il avait élu domicile un peu plus tôt. La vie n'était pas facile en présence de vraies folles furieuses comme elle.

« Je ne vous le fait pas dire, vous l'êtes vraiment des fois. »

D'accord, ce n'était pas des remarques les plus gentilles, mais Gérard s'en moquait bien. S'il ne mâchait pas ses mots présentement, c'était pour une bonne raison. Si elle se sentait insultée et le trouvait malappris, peut-être qu'elle allait lui en vouloir et partir plus loin. Passer pour un impoli devant les médias ne lui faisait vraiment pas peur si c'était pour se débarrasser d'elle, ENFIN.

« Je vous laisse le temps de ramasser vos sacs et achats. Après on ira voir s'il n'y a pas un taxi dans le stationnement du centre commercial. Avec un peu de chance, il vous attend déjà! Se serait signe que vous êtes vraiment populaire! »

Sérieusement, comment avait-elle fait pour devenir actrice celle-là? Sûrement à cause d'un producteur aux mains longues qui avait jugé que sa plastique pouvait lui remonter le moral. Quelques fois, Gérard se demandait où allait le domaine du cinéma.... la majorité des nouvelles vedettes de cette génération étaient égocentriques et sans talent. À croire que c'était la nouvelle mode des studios d'engager des cruches et des imbéciles pour leurs films et séries.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ☆
«I know when you feaking it
BA BBYEEE »

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journée mondaine //Pv Megan F.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Journée mondaine //Pv Megan F.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vie de Star :: •HOLLYWOOD & HIGHLAND-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Thèmes spéciaux