AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM
bonne continuation à tous!

Partagez | 
 

 When I Could Run

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

PRODUCTRICE
PRODUCTRICE

Admin
ღ Glamour? :
500 / 500500 / 500
☆ Messages : 704
ღ Popularité : 13633


Destination: My life
About me & my knowledge:

MessageSujet: When I Could Run   Mar 9 Fév - 20:34

FILM PROPOSÉ PAR JOSH HARTNETT

Titre du film: When I could run
Genre du film: Drame


Résumé du film:
Tom est un jeune athlète prometteur amoureux du sport. Déterminé et talentueux, le jeune sprinter est en plein ascension, remportant même les jeux olympiques espoirs. Alors que sa carrière de sportif se présente extrêmement bien, il sort fêter sa victoire et alors qu'il décide de rentrer en voiture, il perd le contrôle de son véhicule et ne peut empêcher l'accident. Il s'en sort vivant mais le jeune homme a perdu ce qu'il avait de plus précieux : l'usage de ses jambes. Il plonge alors dans une profonde dépression, dans ce mélange de colère, de désespoir, de haine vis à vis du monde qui l'entoure et de culpabilité. Son rêve vient de se briser en mille morceaux, sa carrière est terminée avant même d'avoir réellement commencée, il n'a plus rien. Du moins c'est ce qu'il croyait avant de rencontrer Sara. Avec l'aide de la jeune femme, de ses amis et de sa soeur, Tom va retrouver goût à la vie, s'apercevoir qu'il est doué pour autre chose que courir et que malgré tout, la vie continue...

Les personnages et leurs talents:
Thomas (Tom) Warren : L'acteur ne doit pas dépasser les 25 ans pour ce rôle.
Jeune homme sportif et athlétique, Tom est en plein ascension et les recruteurs se bousculent pour l'entraîner. Arrogant et sûr de lui, il aime l'esprit de compétition et veut montrer qu'il est le meilleur. Mais il a beau être un sportif adulé, il n'en reste pas moins un jeune homme tête brûlé, parfois inconscient et fêtard. Sauf que là, son immaturité lui brisera son rêve, lui ôtant l'usage de ses jambes qui sera irrécupérable. Tom sombre alors au fond du gouffre, estimant qu'il avait bousillé sa vie. Mais c'est sans compter sa rencontre avec Sara et ses proches qui le soutiennent. Cette épreuve, bien qu'il y ai beaucoup perdu lui permettra d'évoluer, de mûrir, de retrouver une soeur et de se découvrir un nouveau talent qu'il n'avait jamais découvert jusqu'à maintenant : la musique. Comme quoi la perte d'un talent peut en révéler un autre.

Scène pour l'audition :
Tom se réveille à l'hôpital et le médecin vient lui annoncer qu'il a perdu l'usage de ses jambes et qu'il ne le retrouvera probablement jamais. Il s'agit ici d'une des scènes clefs du films, lorsqu'il découvre avec horreur que sa vie est détruite. C'est à vous d'écrire la façon dont il va réagir, cela montrera vraiment la façon dont vous percevez le personnage.

Sara Lewis :: L'actrice ne doit pas dépasser les 25 ans pour ce rôle.
C'est une rencontre totalement fortuite que Sara rencontre Tom, dans la boîte de nuits que lui et ses amis étaient venu fêter leur victoire. Inutile de vous dire qu'il ne lui a pas faite forte impression ce soir là, à moitié ivre et arrogant. Lorsqu'elle apprend que ce jeune homme était un sportif en pleine ascension et qu'il a perdu ses jambes, elle décide de le retrouver. Elle sera entre autre la personne qui permettra au jeune homme de se reprendre. Sara est une jeune femme douce, généreuse, joviale et dotée d'un grand sens de l'humour. Tout ce qu'il faut à Tom pour retrouver le moral. Mais attention, elle sait lui mettre un coup de pied au derrière si jamais il baisse les bras. Et au fur et à mesure qu'ils apprennent à se connaître, des sentiments amoureux s'en mêlent...

Scène pour l'audition :
Sara se trouve avec Tom dans un parc public, lui regarde les enfants courir, songeant que plus jamais il ne pourra le faire. Sara ressent tout de suite ce qu'il éprouve et cherche un moyen de lui remonter le moral et de le faire rire. A vous d'être originale.

Kate Warren :: L'actrice peut avoir entre 25 et 30 ans.
Kate est la soeur de Tom, jeune comédienne sans succès elle a toujours souffert d'être dans l'ombre de son frère. Leurs parents n'avaient d'yeux que pour leur fils prodigue, délaissant sa soeur aînée qui avait toujours l'impression de passer pour le vilain petit canard de la famille. Mais lorsque son frère perd l'usage de ses jambes, toute sa rancœur à son encontre s'envole et elle fait tout ce qu'elle peut pour l'aider au risque qu'il l'envoie balader. Dans cette épreuve elle le soutiendra, supportant les sautes d'humeur et les colères de son frère et tout deux retrouveront la complicité qu'ils avaient lorsqu'ils étaient enfants.


Scène pour l'audition :
Kate apprend par un coup de téléphone de l'hôpital que Tom a eu un accident et a perdu l'usage de ses jambes. Cette nouvelle créer un grand chamboulement en elle, elle se souvient de moments plus ou moins agréables, la façon dont lui et ses parents la traitaient, comme le vilain petit canard de la famille. Elle hésite, Tom était devenu si arroguant depuis qu'il pratiquait le sport à un haut niveau. C'est ce tiraillement entre cette envie d'aider don frère et le souvenir du mal qui lui a fait qu'il faut bien mettre en valeur. A la fin, Kate décide de filer à l'hôpital rejoindre son frère.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ☆
WANTED
Alexis Bledel, Jake Gyllenhaal, Scarlett Johansson, Alyssa Milano, Chace Crawford, Paul Wesley, etc
Revenir en haut Aller en bas
http://vie-de-star.1fr1.net

Anonymous
Invité

Invité


MessageSujet: Re: When I Could Run   Mer 10 Fév - 19:33

J'auditionne pour Sara Lewis


    Après avoir était mit au courant que Tom a perdu l'usage de ses jambes , pour qu'elle pensse a autre chose , Sara décida d'aller fair un tour au parc public , elle marcha tranquillement quand elle vu Tom assis dans son fauteuille roulant , elle alla s'asseoir sur le banc qui était juste a côté de Tom , elle le vit regarder tout ses enfants entrain de s'amuser , rigoler tout en courant , elle ressentit tout de suite se qu'il éprouve , elle décida donc de lui remonter lemoral , mais comment ? Elle va pas lui parler de sport , sa le métrer mal a l'aise , il y a une autre solution le fair rigoler , elle lui raconte une blague que son pére lui dit souvent . Bingo , sa fonctionne , il rigole .

    Elle lui souria , il fit de même , il regarda toujours ces enfants entrain de courir , elle va essayer de lui parler de sport , mais pas de course , elle parla donc de sport , Tom était assez étonner que Sara connaisse tout sa sur le sport . Ils parlérent de sport pendant plus d'une heure . La nuit se leva , Sara racompagent Tom chez lui et partit .
Revenir en haut Aller en bas

Anna Popplewell
Anna Popplewell


ღ Glamour? :
80 / 50080 / 500
☆ Messages : 179
ღ Popularité : 6779
☆ Humeur : Agréable


Destination: My life
About me & my knowledge:

MessageSujet: Re: When I Could Run   Jeu 18 Fév - 2:58

Bonjour, Madame la productrice .... J'auditionne pour Sara Lewis

"Sara est une jeune fille généreuse, douce et attentionnée. Elle se souvient de ce garçon, qu'elle avait rencontré dans la boîte de nuit, il ne lui avait pas fait vraiment bonne impression, avec son air arrogant, et ivre... Mais en apprenant qu'il venait de perdre l'usage de ses jambes, alors qu'il était en pleine ascension sportif. La jeune fille avait vraiment était triste, elle ne savait pas trop pourquoi, mais cette situation émue la jeune fille. Et en le trouvant, ce jour là dans le parc, il était assis sur son fauteuil, un air absent, à regarder les enfants courir, mais un de ses air absent rêveur, non plutôt un air absent comme si il n'y avait plus rien dans son cœur, dans son âme.

Sara posa sa main, sur son cœur, et s'approcha doucement du jeune homme, ne sachant que faire ou que dire pour que quelque chose s'affiche sur son visage... Elle s'approcha et posa sa main sur son épaule, pour lui montrer qu'elle était là. Elle resta un moment silencieuse, quelque fois une présence sans mot suffit. Puis au bout de cinq minutes, elle se mit à parler de tout ce qu'il lui passait par la tête, en essayant de ne pas parler de sport. Le premier contact était souvent le plus difficile, le plus éprouvant. Elle ne savait pas trop ce que le jeune homme pensait, mais quand elle arrêta de parler pendant une petite seconde, il lui demanda si il avait fini, et si il pouvait parler... Sara sourit, et lui aussi, et d'un geste théâtral, elle lui fit signe qu'il pouvait parler désormais...

La jeune femme posa ses fesses sur le banc non loin, et le jeune homme parla peu,mais il parla, il lui arrivait même de sourire, Sara était plutôt heureuse d'avoir pu rendre le sourire à Tom, même si cela ne serait sans doute pas facile ce soir, ou même demain et tous les autres jours de sa vie... Bizarrement Sara avait vraiment envie d'être à ses côtés pour l'aider. Voilà c'est décidé, c'est ce qu'elle va faire. "
Revenir en haut Aller en bas

Nina Dobrev
Nina Dobrev


ღ Glamour? :
160 / 500160 / 500
☆ Messages : 104
ღ Popularité : 6794
☆ Age : 30


Destination: My life
About me & my knowledge:

MessageSujet: Re: When I Could Run   Jeu 18 Fév - 17:03

    Jamais deux sans trois, j'auditionne également pour le rôle de Sara Lewis.

    Après l'avoir cherché pendant des journées entières, Sara avait enfin trouvé celui qu'elle cherchait. Ironie du sort, elle l'avait trouvé alors qu'elle avait perdu tout espoir de le retrouver un jour, le dicton disait vrai... On retrouve ce qu'on a perdu une fois qu'on ne le cherche plus. Il était dans ce parc, en fauteuil roulant, juste à côté d'un banc vide et regardait des enfants jouer et rire de bon cœur.

    Flashback

    Sa rencontre avec Tom ? Sara y repensait souvent. Ce jour-là, il lui avait fait une forte impression ! Elle était sortie en boîte de nuit avec ses amies, un endroit qu'elle détestait tout particulièrement mais, étant donné que c'était l'anniversaire de l'une d'entre elles, la jeune femme n'avait pas pu refuser et donc, elle avait suivit sagement tout ce petit monde. Tandis que Sara essayait de se frayer un chemin parmi les fêtards qui dansaient sur la piste, son regard avait croisé celui de Tom quelques secondes avant qu'une main ne l'attire au bar, à quelques mètres de l'endroit où ce bellâtre était assis avec ses copains en train de siroter une boisson alcoolisée. A en juger par tous les verres disposés sur le bar, Sara en conclut qu'ils n'en étaient pas à leur première tournée. Quoi qu'il en soit, ils avaient l'air de bien s'amuser et de fêter quelque chose de spécial.

    C'est alors qu'une de ses amies lui cacha la vue et lui tendit gentiment un verre avant de trinquer et de le boire d'une traite, poussant un cri glorieux malgré la mimique de dégoût qu'elle affichait sur son visage... Ce devait être de la téquila, très peu pour elle. Andrea remarqua tout de suite que Sara n'avait pas l'intention de le boire à la façon dont elle regardait son verre.

    Andrea : « Tu ne le bois pas ? »

    « Tiens, fais-toi plaisir. Une bière s'il vous plait. » demanda t-elle à l'adresse du barman.

    Elle n'aimait pas plus ce genre de boisson mais, pour un anniversaire, elle était prête à faire une petite concession. Sara remercia le barman et lui tendit un billet avant de boire une gorgée qui lui arracha une grimace. C'était vraiment infecte, elle aurait dû en commander une à la cerise, cela aurait sûrement été bien meilleur. Quelques minutes plus tard, son regard se posa une nouvelle fois sur ce bel inconnu, il s'appelait Tom Warren d'après ses amis qui portaient un toast à son honneur pour la énième fois de la soirée... Ce devait être un sportif ou quelque chose dans le genre. Sara s'absenta quelques instants pour aller aux toilettes, prétextant vouloir se refaire une beauté alors que c'était pour s'isoler mais, entra malencontreusement dans les toilettes pour hommes en suivant un client aux traits efféminés. Lorsque Sara prit conscience du lieu dans lequel elle se trouvait, la jeune femme sortit immédiatement, rouge de honte.

    Tom : « Ce sont bien les toilettes pour hommes ou le petit bonhomme sur la porte a changé de sexe depuis le temps que je ne suis pas venu ? »

    La jeune femme observa la porte avec le petit bonhomme et balbutia maladroitement un :

    « Non, c'est bien les toilettes pour hommes... J'étais juste... J'étais juste... C'est une longue histoire. » dit-elle, abandonnant toute tentative de rattrapage quelconque.

    Sara lui adressa un sourire charmeur et voulut retourner au bar mais, Tom lui barra la route à plusieurs reprises avant de s'écarter pour la laisser passer.

    « Merci... » commença t-elle avant de voir le visage devenu blafard du sportif qui fut prit d'un haut-le-cœur et régurgita tout ce qu'il avait bu et mangé ces dernières heures.

    Sara esquiva habillement la flaque, une mimique de dégoût et s'éloigna en courant pour ne pas faire la même chose.

    Fin du flashback

    Elle avait appris bien plus tard qu'il était un sportif de haut niveau et qu'il avait eu un accident, perdant l'usage de ses jambes. La jeune femme de 21 ans était à l'entrée du parc maintenant, elle hésitait à le rejoindre, peut-être qu'il ne se souvenait pas d'elle... Quoi qu'il en soit, Sara savait parfaitement ce à quoi Tom pensait à cet instant précis. Il devait sûrement se torturer en se disant qu'il ne pourrait plus jamais courir comme ces enfants qu'il regardait depuis des heures, sûrement. Non, elle ne pouvait pas le laisser comme ça. Jouant nerveusement avec ses mains tout en se pinçant les lèvres, Sara traversa le parc et vint s'asseoir à ses côtés.

    « Salut. Tu te souviens de moi ? Sara Lewis des toilettes pour hommes ? »

    En guise de réponse, elle eut droit à un regard interrogateur. Tom la dévisageait comme si elle était une folle. Sara se rendit compte à quel point sa phrase pouvait prêter à confusion et se mit à rougir, balbutiant de nouveau.

    « Oui, la boîte de nuit. Il y a quelques semaines. Tu as failli me vomir dessus. »

    Cette fois-ci, cette grimace que l'on appelle sourire illumina le visage triste de Tom qui acquiesça d'un signe de tête.

    Tom : « Oui, je m'en souviens. Même saoul je n'oublie jamais un visage. Je suis désolé que tu aies vu cette facette de ma personnalité... »

    « La facette du fêtard qui régurgite du prédigéré tu veux dire ? Ne t'en fais pas, j'en ai connu d'autres... »

    Sara lui arracha un petit rire mais, vraiment petit... C'était déjà ça. Elle remarqua qu'il reportait son attention sur le petit groupe de jeunes et fit de même, gardant une minute de silence avant de poser sa main sur son avant-bras.

    « Ne fais pas ça... »

    Le regard de Tom l'obligea à développer.

    « Ne te tortures pas les méninges en te disant que tu ne pourra plus jamais marcher. Je sais très bien ce que tu penses en regardant ces enfants jouer, j'ai un proche dans la même situation et ce n'est pas la solution, Tom. Je peux te réciter ma fable préférée si tu veux, le lièvre et la tortue. »

    Ce n'était pas très drôle mais, Sara espérait que cela lui donnerait un petit coup de fouet pour l'aider à avancer.

    Tom : « C'est si dur, je ne pourrais plus me tenir debout... Jamais. »

    « Ne sois pas pessimiste, la rééducation ça existe et ça peut te permettre de retrouver un petit peu d'autonomie, il y a plein de nouvelles technologies pour que tu sois de nouveau indépendant. Tu ne dois pas baisser les bras, pas si vite, sinon crois-moi... Je te botterais les fesses et que tu sois dans un fauteuil j'en ai rien à cirer. »

    Sara était un peu dure à présent mais, il y avait tout de même une touche d'humour dans ses propos. Tom eut un petit sourire et secoua la tête.

    Tom : « Est-ce une manière de me faire comprendre que nous sommes désormais amis ? »

    « Tu as failli me vomir dessus, je pense que ça nous rend intime. »

    Le jeune homme eut un petit rire que Sara imita.

    « On bouge ? »

    Tom : « Tu peux me pousser ? »

    « Rêve ! » lança t-elle sur un ton de défis.

    Tom : "Merci."

    En guise de réponse, Sara lui adressa un petit sourire et marcha à ses côtés. Ils passèrent une agréable journée ensemble et la jeune femme cru, l'espace de quelques heures, lui faire oublier son handicap...
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité

Invité


MessageSujet: Re: When I Could Run   Mar 30 Mar - 18:02

Salut =)
J'auditionne pour le rôle de Kate Warren !



Kate était sous le choc. Le téléphone glissa lentement, comme au ralentit, de ses petites mains pour finir sa course par terre sur le parquet usé du petit appartement de la demoiselle. Ses yeux couleurs azurs étaient grands ouverts. Elle ne bougeait plus. Aucune réaction, rien. Pourtant, intérieurement, tout était chamboulé. Elle était partagée entre différents sentiments bien contradictoires : l’amertume, la tristesse, la déception, la colère, la joie aussi. Son frère avait eu un accident de voiture, il était a l’hôpital et ne pouvait plus marcher et elle ressentait de la joie ? Elle se détestait pour cela à cet instant précis. Mais elle était bien là, au fond d’elle-même, cette satisfaction. Ce sentiment de revanche. Aimait-elle seulement son frère ? Oui, surement. Enfin, elle ne savait pas. Elle avait tellement de rancœurs envers lui qu’il lui était impossible de se dire si elle l’aimait ou non. Pourtant il était son frère, du même sang qu’elle. Elle se souvenait très bien de leur relation avant que tout ne dérape : Contrairement à tout ce que l’on peux croire, lorsqu’ils étaient enfants, Tom et Kate s’entendaient très bien. Ils jouaient ensembles et ne pouvaient se passer l’un de l’autre. Ils s’aimaient à l’état pur et simple.
C’est à l’adolescence que tout changea. Kate était restée cette fille simple et rigolote. Par contre, Tom, ça n’était pas la même histoire… En effet, le jeune homme comprenait peu à peu qu’il avait des atouts non négligeables. Sportif très doué, il vivait pour le sport. Mais si seulement cela s’était arrêté là ! Non, Tom était aussi plutôt beau garçon et avait toute les filles à ses pieds. Kate, elle, n’était pas le genre de fille a intéresser les garçons. Elle était une petite blonde à lunettes légèrement en surpoids qui faisait du théâtre et se faisait la plus discrète possible. Les potes de son frère avaient commencé à se moquer d’elle en première année, et son frère avait suivit. Elle en souffrait. Elle avait toujours souffert à cause de Tom à vrai dire. Dès leur plus jeune âge, bien qu’elle ne s’en rendait pas forcément compte, ses parents avaient un intérêt grandiose pour leur fils, au détriment de Kate. Bien vite on lui attribua l’étiquette de looseuse-intello qui dirigeait la troupe de théâtre du lycée. Sa vie sociale ne se résumait qu’à trois personnes : ses meilleurs amis. Pourtant, elle qui avait passé une enfance pleine de bon moments avec son petit frère se retrouvait être la victime des blagues débiles de ce dernier. Et le pire dans cette histoire, c’était qu’il ne se rendait même pas compte du mal qu’il lui faisait. Il rigolait bien, à ça oui, il rigolait bien sur elle !

Kate était toujours debout, dans son salon. Son premier signe de vie fut de secouer sa tête de droite à gauche puis de s’assoir sur son petit divan bien usé par le temps. Elle avait changé depuis la dernière fois. A ses 18 ans, elle était partie, loin d’eux, loin de lui. Tom son petit frère qu’elle haïssait presque. Elle avait tiré un trait sur son passé et sur sa famille qui lui avait fait tant de mal. Elle avait grandit et était devenue une belle jeune femme. Au moins son frère ne se moquerait plus de ses formes ! Attendez, cela voudrait dire qu’elle allait rendre visite à son frère ? La demoiselle secoua la tête. Non, elle lui en voulait trop pour ça. Ses propres sentiments lui faisaient peur. Qu’y avait-il de réjouissant à voir son frère sur un fauteuil roulant ? Elle avait peur de voir ressurgir son passé en voyant Tom, elle avait peur de sourire en le voyant là, dans ce lit blanc d’hôpital. Elle ne voulait pas le voir, elle le détestait trop. Sa décision était prise, elle n’irait pas.
La blondinette se leva et se dirigea dans sa petite cuisine où elle se fit un bon café. Elle porta silencieusement sa tasse fumante à la bouche. Peut-être devait-elle y aller ? Non, après tout, elle ne lui devait rien ! Ils avaient peut-être le même sang, mais pas la même vision du monde. Son frère était quelqu’un d’imbus de lui-même, il avait changé en quelques années et était devenu un jeune homme insupportable, moqueur, irrespectueux. Pourtant, Kate attrapa son sac à main à toute vitesse et sortit de sa maison en claquant la porte. Oui elle allait aller à l’hôpital, oui elle allait voir son frère. Il devait être anéanti, elle le sentait. Elle n’avait plus rien à perdre et puis malgré tout le mal qu’il lui avait fait, il était tout de même Thomas, son frère…
Revenir en haut Aller en bas

PRODUCTRICE
PRODUCTRICE

Admin
ღ Glamour? :
500 / 500500 / 500
☆ Messages : 704
ღ Popularité : 13633


Destination: My life
About me & my knowledge:

MessageSujet: Re: When I Could Run   Mer 19 Mai - 20:14

Toujours à la recherche d'un acteur pour incarner Tom, pour les intéressés!
Lorsqu'une personne comblera ce vide, nous pourrons attribué les rôles à ceux qui seront choisis.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ☆
WANTED
Alexis Bledel, Jake Gyllenhaal, Scarlett Johansson, Alyssa Milano, Chace Crawford, Paul Wesley, etc
Revenir en haut Aller en bas
http://vie-de-star.1fr1.net

Anonymous
Invité

Invité


MessageSujet: Re: When I Could Run   Dim 20 Juin - 15:38

    Bonjour, j'auditionne pour le rôle de Sara Lewis.

PRODUCTRICE a écrit:
Sara se trouve avec Tom dans un parc public, lui regarde les enfants courir, songeant que plus jamais il ne pourra le faire. Sara ressent tout de suite ce qu'il éprouve et cherche un moyen de lui remonter le moral et de le faire rire. A vous d'être originale.

Sara était assise auprès de Tom et regardait sa glace à la vanille en train de fondre dans ses mains d’un regard perdu. Le silence entre les deux jeunes gens était gêné et pourtant ils s’entendaient bien. D’accord leur première rencontre n’avait pas été d’anthologie et la jeune femme n’aurait probablement jamais recroisé la route de cet homme arrogant et suffisant qui l’avait snobé si la vie ne lui avait pas prit ses jambes. Aujourd’hui elle avait décidé de l’emmener au parc pour qu’il profite du soleil plutôt que de se morfondre chez lui mais maintenant qu’ils étaient là, elle se sentait mal à l’aise. Comme si elle avait fait une erreur. Oui le soleil brillait et les cris des enfants joyeux était agréable à ses oreilles après tout Sara était une jeune femme pleine de vie et d’une douceur telle que n’importe quoi pouvait l’émouvoir mais là en ce moment elle se sentait écraser sous le poids de l’humeur noir de Tom.

Elle n’avait pas raté le regard du jeune homme sur les gamins qui se couraient après et leur gaité. Il fallait qu’elle fasse quelque chose. Quel genre de soutient serait-elle si elle se laissait entrainer dans les méandres de la dépression alors qu’elle s’était fixé comme mission d’être un rayon de soleil dans la nuit sans fin de l’ancien athlète ?! Non elle était plus forte que ça et dans un parc, sous le soleil qui lui dorait gentiment la peau et malgré le fauteuil de Tom elle devait le faire sourire et non bouder avec lui.

Avec un sourire espiègle sur les lèvres la jeune femme coinça son petit pot de glace entre ses cuisses se souciant peu de ce qui avait dégouliné et se collait maintenant à sa peau nue. Elle prit le bâtonnet/cuiller qui lui servait à manger et prit un peu de glace dessus. Puis comme une gamine à la cantine qui joue avec ses petits pois elle se mit en position catapulte et balança de la crème glacé sur Tom. Il sursauta de surprise et peut-être aussi à cause de la sensation de froid et tourna un regard totalement effaré sur Sara qui lui tira la langue.

« Non mais ça va pas ? »

« Bah quoi ? »

Répondit-elle en recommençant. Un éclat de rire lui remonta dans la gorge mais Tom ne semblait pas rire et enleva rageusement les goute de vanille qu’il avait sur le visage puis il mit les mains sur les roue de son fauteuil pour s’éloigner. Sara enleva le pot de glace et se leva à sa poursuite. Ce ne fut malheureusement pas bien dur car même furieux le jeune homme n’allait pas aussi vite qu’une personne à pied.

« Tom mais attend ! C’est quoi ton problème ? On est là pour s’amuser non ? »

Il marqua une pause et attendit que la blonde arrive complètement à sa hauteur avant de lui répondre avec colère.

« Mais comment tu veux que je m’amuse ? »

Il désigna son fauteuil et Sara fit la moue. La glace toujours dans la main elle se pencha et s’appuya tant bien que mal sur les accoudoirs de Tom. Elle en avait assez qu’il se morfonde et son idée pour le distraire n’avait pas été stupide. La blonde était d’un naturel joyeux et voulait transmettre cela au jeune homme mais elle ne pouvait rien contre un mur. Le regardant droit dans les yeux elle lui déclara d’une voix douce mais ferme.

« D’accord tu ne marche plus mais tu n’es pas mort, ton cœur bat toujours et moi j’en ai assez de te voir faire la gueule. Des personnes vivent des situations pires que la tiennes et elles ne passent pas leur journée à broyer du noir pour autant… s’il te plait… »

Sara fit un petit sourire encourageant pour conclure sa phrase. Son cœur battait très vite car elle avait tout de même peur que Tom la rejette, les gens avaient tellement tendance à abonder dans son sens et à dire amen à tout ses caprices mais elle refusait de tomber dans ce cercle vicieux. Le jeune homme paru touché par ces paroles et ses yeux restèrent fixés sur le sol une petite minute quand soudain un jet d’eau les aspergea tous les deux. En tournant la tête Sara put découvrir un petit garçon armé d’un pistolet à eau et un sourire jusqu’aux oreilles. La jeune femme attendit une réaction de la part de Tom avant de réagir, elle tourna donc un regard inquiète sur lui mais eut la bonne surprise de le découvrir avec un grand sourire. Rapidement il attrapa la glace et la lança maladroitement au petit garçon en criant

« Vengeance ! »

L’enfant partie en rigolant et plusieurs de ses amis arrivèrent en renfort l’un d’eux tendant même une arme à Tom. Ni une ni deux Sara se mit dans son dos et prit les commandes du fauteuil courant à travers le parc tandis que le sportif participait à la bataille d’eau avec enthousiasme…
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
Invité

Invité


MessageSujet: Re: When I Could Run   Mer 7 Juil - 20:54

Et encore --' .. J'auditionne pour Sara Lewis (De toute façon, j'ai pas le choix : Problème d'âge !)

Les mots que Sara avait dans la main défilait sous ses yeux, sans qu'elle saisisse le moindre sens. L'écriture noir sur le papier blanc du journal dansait devant les lunettes de soleil qu'elle portait et prenait de façon incompréhensible des formes et des signes jusque là inconnus dans la langue anglaise. Mais elle remarqua à peine cela, puisque son esprit exploré tout autre chose. La jeune femme ne supportait en aucun cas le silence pesant qui faisait office de conversation entre les deux jeunes. De nature bavarde et sensible, la tristesse et la dépression que son compagnon laissait émaner de lui ne la laissait pas indifférente. Le seul problème, c'est qu'elle ne savait pas quoi faire pour remonter le moral à Tom. Récemment, elle avait découvert une nouvelle facette de cet ancien sportif, même si on pouvait pas dire qu'elle le connaissait bien avant. Il rejetait toute aide d'autrui et se refermait chaque jour de plus en plus sur lui même. Est-ce la solution adéquate pour échapper à un malheur ? Pas du tout .. Mais ces derniers temps, il ne fait plus que maudire la vie, le destin, le ciel et même les gens qui peuvent marcher ou même courir. Depuis la perte de ses jambes, je ne l'es pas revu sourire. Le Tom assit sur ce fauteuil et loin d'être celui de la boîte de nuit, qui faisait la fête avec ces copains et qui se soulait avec une grande insouciance. C'est cette même insouciance qui l'a plongé dans ce désespoir, peut-être. Mais Sara ne pouvait en supporter d'avantage. Elle déposa doucement son journal à coté du banc sur lequel ses fesses étaient assis, releva ses lunettes au dessus de sa tête et fixa de ses yeux clairs l'homme au fauteuil roulant qui se trouvait juste à coté d'elle.

« Regarde Tom, là j'en ai vraiment marre de ton comportement. Ce qui est fait est fait, regarde devant toi maintenant. »

Puisqu'il avait détourné le regard vers moi, il se retourna à sa position de départ pour me dire d'un air tout aussi arrogant que désespérant.

« Laisse moi réfléchir, je vois des enfants qui court avec des jambes. Très beau spectacle, en passant. »

« Et c'est voir ça, et te morfondre sur ton passé et de ce que t'a pu faire qui va te faire vivre. Mais ouvre les yeux bon sang, on a tous des regrets, mais on n'y peut rien ., dit-elle en haussant de plus en plus la voix, puisque '' l'homme '' qui se trouvait devant elle commençait par lui taper sur les nerfs.. Je te l'accorde, tu peux plus faire certaines choses qui te tienne à cœur, mais tu veux finir ta vie, tout seul à moisir sur place. Tu serais même pas sorti de chez toi, si je n'étais pas venue te voir. Très différent du Tom qui faisait la fête la dernière fois.

« Oui, mais le Tom qui faisait la tête avait de jambes qui servait à quelque chose. »

« Et si le Tom qui frôle l'imbécilité devant moi continue, il n'aura bientôt plus de tête aussi. »

Il détourna la tête, les larmes aux yeux. Et dit à Sara d'une voix semi-éteinte.

« De toute façon, personne ne pourra comprendre ! Je ne veux pas de ta pitié. »

Elle se leva à son tour et se mit face à son interlocuteur, tout en s'accroupissant.

« Oui, j'ai pitié, mais pas à cause de cet handicap que t'es en train de te créer, mais parce que tu es en train de te pourrir la vie, toi-même. Et si tu regardais le monde en face, tu verras que t'es pas seul. J'ai pas la même chose que toi, mais ça ne veut pas dire que je ne te comprends pas. Alors, tu ne dépasseras pas de moi si facilement que ça. Maintenant, tu vas tout simplement arrêter de bouder dans ton coin et venir avec moi. Avant que tu contestes, on va dire que tu n'as pas le choix. »

Tom avait soigneusement écouter le discours de sa compagnon et se répéter ces paroles, pour enfin se rendre compte qu'elle avait raison. Quel est l'intérêt de rester ici les bras croisés ? Aucun intérêt visible .. Alors, pourquoi ne pas voir ce qu'elle veut faire. Donc, il ne put s'empêcher d'acquisitioner avec un hochement de tête, en disant :

« De toute façon, j'ai pas le choix. »

«Un sourire ? Je vais prendre une photo. »

Et suite au sourire triste et hypocrite qui lui avait servi, elle baissa les bras et tout en lui souriant lui dit :

« Tu sais quoi ?! Laisse tomber la photo. Tu l'auras lorsque t'aura appris à vivre, et je ferais tout pour. » dit-elle, en posant de façon comique la main sur le cœur.

Elle fit alors une petite révérence et en disant un « Après vous .. », elle se mit derrière Tom pour le poussait tout en partageant un rire très sonore, en direction du terrain de basketball. Un jeu jouable, même si on est sur un fauteuil roulant. C'est seulement à mi-chemin, qu'elle se rendit compte du fait d'avoir oublier son journal sur le banc. De toute façon tant pis, Tom a retrouvé le sourire, c'est se qui comptait le plus pour elle, à ce moment-là.

-----------------

PRODUCTRICE a écrit:

Sara se trouve avec Tom dans un parc public, lui regarde les enfants courir, songeant que plus jamais il ne pourra le faire. Sara ressent tout de suite ce qu'il éprouve et cherche un moyen de lui remonter le moral et de le faire rire. A vous d'être originale.
Revenir en haut Aller en bas

James Lafferty
James Lafferty


ღ Glamour? :
0 / 5000 / 500
☆ Messages : 8
ღ Popularité : 6014
☆ Localisation : Surement sur un terrain.
☆ Humeur : Plutôt bonne.


Destination: My life
About me & my knowledge:

MessageSujet: Re: When I Could Run   Mar 9 Nov - 4:51





- Wen I Could Run Audition pour le rôle de Tom.

.


    Tom ne se souvient pas de tout. A vrai dire il as même oublié, il ne sait pas comment il as attéris la. Il vient de se réveiller, et apparemment personne ne le sait encore. Toujours est il qu'il es surpris de ne pas se souvenir. Il essaye de repenser à la dernière chose dont il se souvienne, il était à une fête. Il discutais avec une fille. Puis après plus rien. C'est alors qu'il tourne la tête et vois sa mère en train de dormir sur le fauteuil. Sa doit faire un moment qu'il es la. Mais quel jour on es au fait? Il fait un rapide état des lieux du regard. Ni agenda ni portable à porté de main pour en avoir la réponse. Sa bouche semble sèche. Il as soif. Cela doit faire quelques heures voire quelques jours qu'il est inconscient. Finalement sa mère se réveil. Elle court à son chevet et il la regarde inquiet. Elle semble avoir quelque chose de lourd sur le coeur. Ou es son père? Il ne le sait pas encore. Le médecin à conseiller à sa mère pour l'instant de ne pas lui dire. Il s'en chargerais lui même. Sa mère après lui avoir demander si il avait besoin de quelque chose est partis chercher un médecin. " Si il pouvait arrêter de m'aveugler avec sa lampe celui la." . "Vous vous sentez comment Tom? "" J'ai connus pire." Cette fierté mélanger à de l'arrogance qu'il as toujours. C'est un sportif. Et à l'université. En pleine crise d'ados qui plus est. Il aime le sport et veut toujours prouver qu'il es le meilleur. De toute façon son entraîneur le dit, c'est que c'est vrai. Puis il sait ce qu'il vaut le petit. Il sait aussi qu'il plait aux fille, sa il s'en cache pas bien au contraire. " Tom.. vôtre accident à fait beaucoup de dégâts. On vous as opéré à plusieurs reprise mais .. il va falloir oublier le sport.. vous avez perdu la mobilité de vos jambes" " Quoi? Mais qu'est ce que vous racontez j'courrais plus vite qu'un guépard. " A ce moment la il soupira en regardant le médecin qu'il prit pour un rigolo. Il tenta de se lever et réessaya à trois reprises sans succès. Son sourire disparût d'un coup. " Qu'est ce qui m'arrive? Non.. Qu'est ce que vous avez fait à mes jambes?!" Et la il s'énerva. Il partait dans sa colère. Réessayant encore et encore de bouger ces jambes qui refusaient de se déplacer. Il ne cessait de répéter qu'ils avaient bousillés ces jambes. Avant de virer tout le monde de la pièce. " Sortez! J'veux plus entendre un mot de plus."


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: When I Could Run   

Revenir en haut Aller en bas
 

When I Could Run

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vie de Star :: •AUDITIONS-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit